Christophe Fargier Ninkasi

Pologne et vodka : cap à l’est pour le Ninkasi

La brasserie lyonnaise va lancer une vodka à la fleur de houblon avant l’ouverture d’un établissement à Katowice en Pologne d’ici à 2018.

De la bière à la vodka, il n'y a qu'un pas... et quelques degrés d'alcool. La célèbre enseigne rhodanienne qui brasse ses propres breuvages à Tarare a investi 400 000 euros pour se lancer dans la confection d'une vodka aromatisée à la fleur de houblon, racontent Les Échos. Diversifier son savoir-faire, voilà le mot d'ordre de l'enseigne aux 11,5 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2015, qui s'apprête également à lancer une gamme de whiskys.

Cap sur la Pologne

Dans cette perspective d'expansion, Christophe Fargier, le papa de Ninkasi, souhaite exporter sa marque en Pologne. Toujours selon Les Échos, un premier établissement ouvrira ses portes en 2018 dans l'ancienne gare de la cité minière de Katowice, au sud du pays. Un investissement de 3 millions d'euros soutenu par le groupe hôtelier Likus, qui mettra 4 millions de plus sur la table alors que les travaux seront financés par la ville (4 millions supplémentaires). Christophe Fargier veut faire de ce premier point d'ancrage la base d'un nouveau réseau en Pologne.

2 commentaires
  1. spacelex - mar 5 Jan 16 à 15 h 36

    11.5 millions d'€ de CA et 400 millions d'€ d'investissement ... pour de la Vodka !? Ils vont probablement produire la vodka la plus chère au monde que même les russes ne pourront pas s'en offrir un verre. Quitte à re-pomper l'article des Échos je vous conseille : Ctrl C puis Ctrl V !

  2. Redaction - mar 5 Jan 16 à 16 h 12

    Nous venons de rétablir les chiffres corrects. Merci de nous avoir signalé cette erreur.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut