La Cour des Loges passe sous pavillon américain

La Cour des Loges éclipse par sa magnificence une table tout aussi éblouissante. Elle vient d'être rachetée par un gros groupe hôtelier.

Comme lyoncapitale.fr l'écrivait le 26 novembre dernier, la Cour des Loges, hôtel de prestige, joyau de la Renaissance du Vieux-Lyon, et son restaurant étoilé Michelin avait été mis en vente.

Lire : Lyon, La Cour des Loges est à vendre.

L'établissement mythique, quatre bâtisses des XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles, construit pour les riches marchands et banquiers, la plupart italiens, qui abondaient alors en ville, était la propriété de la famille Sibuet depuis l'année 2000.

L'ensemble immobilier de quatre étages, soixante chambres raffinées et jardins suspendus ,vient d'être racheté par le Radisson Hotel Group. Dans un communiqué, le groupe hôtelier précise que la Cour des Loges fera l'objet d'une rénovation en 2021.

"La rénovation positionnera l'hôtel comme une destination haut de gamme pour les voyageurs d'affaires et de loisirs, avec 60 chambres, dont deux suites junior et quatre suites. Les clients pourront profiter pleinement des activités de loisirs telles qu'un centre de remise en forme et un spa avec piscine, sauna, hammam, jacuzzi, salle de relaxation et deux salles de soins. La clientèle d'affaires pourra également profiter de 343 m2 d'espace de réunion répartis sur 6 salles de réunion."

Quant aux Loges, le restaurant gastronomique (une étoile au guide Michelin, deux toques au Gault & Millau) tenu par Anthony Bonnet, il restera en place. A Lyon Capitale, on ne tarit pas d'éloges sur sa cuisine, véritable un petit chef-d'oeuvre. Une poésie gastronomique qui se fait trop rare à Lyon, et l'émotion ressentie d'autant plus précieuse.

Le prix d'achat n'a pas été communiqué. Selon la magazine l'Hôtellerie, La Cour des Loges aurait été cédée 24,5 millions d'euros.

à lire également
L'hôtel de prestige, joyau de la Renaissance du Vieux-Lyon, et son restaurant étoilé Michelin sont en vente. C'est incontestablement l'un des plus beaux joyaux de Lyon, un ensemble architectural composé de quatre bâtisses Renaissance (XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles) construit pour les riches marchands et banquiers, la plupart italiens, qui abondaient alors en ville. C'est […]
1 commentaire
  1. Limas69 - 13 mars 2020

    Oups, sous pavillon américain ... pas de clients européens pendant 30 jours alors, après la décision remarquée de Trump ??? 🙂 🙂 🙂

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut