pralus

Le chocolatier Pralus s'implante à Lyon en juillet

La maison roannaise ouvre boutique rue de Brest (2e).

Lyon conforte encore un peu plus son statut de capitale française du chocolat, avec l'arrivée, "début juillet", de la maison roannaise Pralus.

Pralus fait partie des 5 chocolatiers de Rhône-Alpes à travailler directement à partir de la fève de cacao (c'est-à-dire à la torréfier elle-même), avec Bernachon à Lyon, Bonnat à Voiron (en Isère), Valrhona à Tain-l'Hermitage et Morin à Donzère (dans la Drôme).

Modification : le chocolatier stéphanois Weiss torréfie également lui-même ses fèves de cacao.

François Pralus, fils du fondateur (la boutique de Roanne fut ouverte en 1948), s'installe au lieu et place de la boutique SFR de la rue de Brest (n°22), à l'angle de la rue Tupin.

"C'était une demande de nombreux clients", explique la maison.

C'est le 7e magasin Pralus en France, après ceux de Roanne (2), de Paris (2), de Renaison et de Charlieu (dans la Loire).

www.chocolats-pralus.com

à lire également
Salon du chocolat.
Depuis vingt ans, la chocolatologue Valentine Tibère suit l’évolution prodigieuse du chocolat. Elle en a repéré 101, “ceux qu’il faut avoir goûtés au moins une fois dans sa vie”. 18 sont des créations de chocolatiers de Lyon ou de la région.
2 commentaires
  1. weiss - 7 juin 2013

    Monsieur, Votre article est inexacte. Le Rhône- Alpes ne compte pas que 5 chocolatiers 'bean to bar'. Vous avez oublié Bernachon (Lyon) et Chocolat Weiss (Sant Etienne). Si vous compariez les tonnages produits, vous comprendriez l'importance de votre erreur !Cordialement.

  2. LaRédac - 7 juin 2013

    Effectivement, nous avons oublié la maison Weiss qui torréfie les fèves de façon artisanale.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut