Bocuse

Le classement des chefs anti World's 50 Best Restaurants

Le magazine Chef a interrogé les 512 deux et trois étoiles du guide Michelin du monde pour leur demander qui sont les restaurants chez qui il faut avoir été au moins une fois dans sa vie. Ce classement est "le premier qui donne une photographie réaliste des meilleurs restaurants du monde".

Hier soir, le magazine Chef a profité du Dîner des grands chefs du monde, à l'hôtel de Ville de Lyon, pour lancer son classement inédit des "100 restaurants du monde qu'il faut avoir essayé une fois dans sa vie".

Le magazine a interrogé les 512 chefs deux et trois étoiles au guide Michelin du monde pour leur demander les cinq chefs qui proposent une cuisine incontournable et chez qui il faut avoir été.

"Nous estimons que, malgré ses défauts, le guide Michelin reste l'institution en matière de gastronomie mondiale et que les chefs deux et trois étoiles sont les plus compétents pour juger de la qualité d'un chef et de son restaurant" explique le magazine.

Bocuse dans le top 10

Résultat du top 10 : Pierre Gagnaire (Paris), Paul Bocuse (Lyon), Joan Roca (El Celler de Can Roca, Espagne), Thomas Keller (Per Se, USA), Alain Ducasse (Louis XV, Monaco), Michel Bras (Laguiole), Eric Fréchon (Epicure, Paris), Yannick Alleno (Ledoyen, Paris), Seiji Yamamoto (Nihon Ryori Ryugin, Japon), Daniel Humm (Eleven Madison Park, USA).

"L’objectif est d’apporter enfin une réponse constructive au classement "fifty-best" qui depuis plus de 10 ans, fait la pluie et le beau temps dans le jugement qu’apportent les journalistes internationaux sur la cuisine internationale" explique le magazine.

Buzz et bizness

Le World's 50 Best Restaurants pose en effet le problème de la composition du jury. Plus de 900 jurés répartis dans 26 régions du monde, sont appelés à voter pour sept tables, dont trois à l'extérieur de leur zone géographique. Le problème, c'est que ces chefs sont souvent juges et parties.

"La France et le Japon, possédant chacun plus de 100 restaurants 2 et 3 étoiles Michelin, ont donc chacun 10 jurés qui donnent 7 noms. Le Danemark, qui lui ne possède que 2 chefs 2 étoiles, a lui aussi 10 jurés…" note le magazine Chef. et de conclure que "ceci explique sans doute la part belle faite aux petits pays ayant peu de restaurants étoilés !".

A tel point que François-Régis Gaudry, critique au Monde a claqué la porte, à l'instar de François Simon du Figaro. Pour Franck Pinay-Rabaroust, fondateur du blog Atabula.com, l'un des plus suivis de l'hexagone, c'est du "foutage de gueule". "Ce n'est que du copinage. Exemple : vous savez pourquoi Alexandre Gaulthier a perdu 30 places au classement ? Parce que Petrini (Andréa, chariman pour la France, NdlR) lui a demandé de faire un livre et qu'il a dit non car il était déjà en discussion avec d'autres personnes".

Pour Andrea Petrini, "le 50 Best, c'est une image du resto qui a été le plus dynamique, qui a le plus fait parler de lui dans l'année. Pour le dire autrement, le 50 Best, c'est une photographie à un instant de ce qui se passe dans les cuisines de la planète".

Le classement complet ici

A vous de juger....

à lire également
AAA Data vient de publier le classement des voitures les plus vendues en fonction des départements. Quel est le modèle le plus vendu dans Rhône ? Que représente la part des véhicules électriques ou des SUV dans ce classement ?
Faire défiler vers le haut