Ménage à cinq mains

Grégory Cuilleron, son frère et un pote ont ouvert une cantine à Saint-Georges. Ça s’appelle Cinq Mains et c’est bien.

On l'avait connu à Epicerie & Compagnie puis Chez Fenet. Il revient aujourd'hui dans un projet un peu plus personnel. Associé avec son frère Thibault et Antoine Lamaraud, respectivement sortis de l'université de Suze-la-Rousse et de l'institut Paul-Bocuse.

Trois fois deux égale six... mais, comme Grégory est handicapé d'un bras, ça fait cinq. D'où le nom du resto : Cinq Mains.

Ne pas se prendre au sérieux, tout en l'étant.

On y mange quoi ? Une dodine de volaille farcie, salade de lentilles et sauce chorizo, un duo merlu/saumon et une embeurée de chou, un mignon de cochon... De la cuisine de ménage, au final.

Simple et bon. Rien à redire. Bons petits vins, notamment un coteaux-du-vendômois de chez Colin.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut