Michelin 2015

Michelin : le palmarès des étoiles à Lyon et en Rhône-Alpes

Lyon et sa région sont les grands gagnants du Michelin 2015 : un nouveau trois étoiles, un nouveau deux étoiles (+ le transfert double étoilé du Neuvième Art, à Lyon) et six nouvelles étoiles.

Dévoilé ce matin au Quai d'Orsay en présence du chantre de la "gastrono-diplomatie", le ministre des affaires étrangères Laurent Fabius, le guide Michelin a promu deux nouveaux trois- étoiles, dont La Bouitte en Savoie.

Lyon hérite aussi d'un "nouveau" deux-étoiles (Le Neuvième Art).

Lyon intra-muros compte ainsi deux deux-étoiles et 12 une-étoiles.

Michelin 2015 ()

Yannick Alleno et le duo Meilleur, père et fils. Voilà le doublé gagnant de l'édition 2015 du guide Michelin.

Après son départ du Meurice à Paris, le 31 janvier 2013, pour poser ses marmites au 1947, la table du palace du Cheval Blanc à Courchevel (deux étoiles), Yannick Alleno revient au sommet dans l'édition 2015 du Michelin et récolte trois étoiles au Pavillon Ledoyen.

Maxime et René Meilleur (le fils et le père) pour La Bouitte, à Saint-Martin-de-Belleville, en Savoie, lui emboîtent le pas.

La Bouitte, trois étoiles ()

©Berenguer

Lyon, les promus et les rétrogradés

Six restaurants décrochent 1 étoile en Rhône-Alpes (sur 37 au total en France), et un décroche deux étoiles (sur 7 au total).

Lyon, en revanche, ne bouge pas. Ou presque. Le Neuvième Art, de Christophe Roure, transféré l'été dernier de St-Just-St-Rambert, dans la Loire, à la rue de Sèze, dans le 6e arrondissement de Lyon, conserve (assez logiquement) ses deux étoiles.

En 2014, Lyon comptait 1 deux-étoiles et 12 une-étoile. Un an plus tard, la ville, qui vient d'accueillir le monde avec ses Bocuse d'Or, compte désormais 2 deux-étoiles et 12 une étoile.

Les promus

> 3 étoiles (1)

La Bouitte, à Saint-Martin-de-Bellevile

> 2 étoiles (2)

Le Neuvième Art , à Lyon, L'Atelier d'Edmond, à Val d'Isère.

> 1 étoile (6)

L'Auberge du Bois Prin, àChamonix-Mont-Blanc (74), Le Clair de la Plume à Grignan (26), L'Ekrin à Méribel (73), Le Raisin à Pont-de-Vaux (01), Le Vivarais à Vals-les-Bains (07), L'Epicurien à Val-Thorens (73).

Les rétrogradés

> De 2 à 1 étoile

La Rotonde ()

La Rotonde, à Charbonnières les Bains

> Perdent leur unique étoile (2)

Le P'tit Polyte (Les Deux Alpes), Les Ambassadeurs (Saint-Chamond).

LE PALMARES COMPLET ICI :

Les étoilés lyonnais

En 2015, Rhône-Alpes compte 113 étoiles, soit 1 étoile pour 57 600 personnes.
> Trois étoiles
6
> Deux étoiles
20
> Une étoile
55
Lyon peut se targuer d'avoir deux deux-étoiles (La Mère Brazier, Le Neuvième Art) et 12 une-étoile. Soit 16 étoiles intra-muros. Soit 1 étoile pour 30 300 personnes.
Additionnés, en proche périphérie, de Paul Bocuse (3 étoiles) et Guy Lassausaie (deux étoiles).
Soit 21 étoiles dans la proche agglo.
à lire également
Début juillet, le gestionnaire de la Cité de la Gastronomie, à l'Hôtel-Dieu (Lyon 2e), avait annoncé la fermeture de la Cité. La Métropole de Lyon a voté lundi la résiliation du contrat qui le liait au gestionnaire du lieu. La Métropole devra rembourser 1,7M d'euro.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut