Auto-école

3 ans de prison pour le père qui a mis le feu à l'auto-école

L'homme avait mis le feu à l'auto-école parce que celle-ci avait refusé d'inscrire son fils à l'examen du permis de conduire, faute de certificat médical (lire ici). Il a été condamné mardi à trois ans de prison dont un avec sursis, d'après Le Progrès de ce jour. "J'avais bu de l'alcool et pris des antidépresseurs", a-t-il expliqué à la barre.

L'individu de 44 ans n'en était pas à son coup d'essai : déjà condamné pour des faits de vols et de violence, il avait porté un coup au gérant. L'expertise médicale a conclu "à une personnalité clivée avec une absence de culpabilité".

à lire également
Rhônexpress sur son quai de départ à la Part-Dieu © Tim Douet
Une nouvelle fois, Gérard Collomb s'est opposé au scénario d'une résiliation immédiate du contrat Rhônexpress voulu par le président de la métropole de Lyon David Kimelfeld. L'élu a encore plaidé pour une médiation.
Faire défiler vers le haut