SNCF rails
© Tim Douet

CFAL Sud : l’enquête publique s’annonce “musclée”

Les opposants au tracé du contournement ferroviaire de l’agglomération lyonnaise (CFAL), pour la partie sud, située entre Saint-Pierre-de-Chandon et la plateforme de Sibelin, remontent au créneau.

Après l'annonce sur Lyoncapitale.fr (lire ici) du lancement prochain de l'enquête publique par le préfet, les opposants réagissent. "Nous sommes très étonnés, car nous pensions le projet repoussé après 2030 suite au rapport Duron (juin 2013) pour un schéma national de mobilité durable", explique Gilles Renevier, président de Fracture, fédération qui réunit 3 500 adhérents sur 28 communes, opposés au tracé.

“Une forte mobilisation”

Le préfet leur a envoyé un courrier annonçant le lancement prochain de la concertation, phase préparatoire à l'enquête publique, et ils préviennent : "Si l’enquête publique annoncée par le préfet a lieu, le dossier a tellement été préparé sans tenir compte des propositions des élus et riverains que les associations se préparent à une enquête publique musclée avec une forte mobilisation. L’opposition est telle – pas seulement sur les Grandes Terres – et les arguments techniques et financiers tellement opposables que la commission d’enquête devra se préparer à un travail d’envergure."

Le préfet refuse de recevoir les associations

Parallèlement, les associations interpellent toujours le préfet pour une rencontre, qu’il refuse depuis sa prise de fonction selon eux. "Cette fin de non-recevoir est considérée par les populations et les élus du Sud-Est lyonnais comme une forme de mépris à leur égard", regrette Jean-Philippe Marot, membre de Fracture. Un rendez-vous avec la ministre de l'Ecologie, Ségolène Royal, est toujours attendu également "pour démontrer l’inadéquation du projet avec les enjeux d’efficacité nécessaires au redressement du fret ferroviaire".

1 commentaire
  1. cc69780 - mer 6 Août 14 à 9 h 29

    N'oublions pas non plus qu'il est prévu de joindre à ce tracé, le bouclage du grand contournement est autoroutier. JFC souhaitant que le tracé fasse moins de 100 KM, c’est juste une déviation, pas un contournement. Dommage que dans notre monarchie républicaine, après une parodie de dialogue sociale, l'exécutif fasse ce qu'il veut, quand et ou il veut. CF retraite, rythme scolaire, mariage pour tous,....

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut