Dans les coulisses de Lyon Cap'

La gauche se tresse tellement de couronnes qu'on dirait des guirlandes de Noël : " il est beau, il est beau, mon bilan ". La droite recollée fait semblant de manger dans la même assiette. On n'y croit qu'à moitié. Surtout qu'au moment de passer aux votes les bulletins font souvent urne à part. Au Grand Lyon, paradoxe, l'UMP refuse de voter le budget 2008, alors qu'elle a voté le plan de mandat pour 7 ans et les premiers budgets. Oui mais depuis, la politique politicienne a repris ses droits.

Tiens, justement. Collomb et Perben continuent de jouer au bonneteau. Collomb annonce une conférence de presse sur la petite enfance pour le vendredi 21. Aussitôt Perben tente de le griller en convoquant la sienne le 19. Robert Marmoz a raconté de choses très drôles là-dessus " Dom' et les Desperates housewifes ". C'était à 10heures au Damier des Brotteaux. Anne-Caro y était.Perben attaque " Fort de mon expérience de maire... " OK et après ? Après, c'est plus vague. Il se mélange un peu dans les chiffres, confond le nombre de berceaux et le nombre d'enfants (dans une crèche, un berceau accueille en moyenne 2,7 enfants). Bref, Collomb n'aura pas de mal à être plus précis, d'autant qu'il connaît les arguments de l'adversaire  : sur 23 000 enfants qui ont besoin de garde, 18 000 ont actuellement une solution satisfaisante. L'objectif du maire sortant est de 90 % pour le prochain mandat. Perben avait prévenu : c'est normal, on n'est pas aux affaires, on n'a pas toutes les données. Ah bon ?

Razik a rencontré Rama Yade. C'était lors d'un dîner-débat avec Rhône-Alpes Diversité. il n'y avait pas beaucoup de journalistes. Pourtant, c'est important, la diversité. On ne peut pas être partout. Rama Yade semblait prendre grand soin de mesurer ses paroles. Depuis qu'elle s'est lâchée sur Khadafi, est-ce que Sarko lui a fermement conseillé de la mettre en veilleuse ? C'est dommage, pense Razik, si ceux qui ont vraiment quelque chose à dire n'ont pas la parole libre, à quoi servent-ils ? Najat Belkacem avait confié à Lyon Cap qu'elle avait tendance à surveiller ses paroles, elle aussi, qu'elle avait le sentiment qu'on guettait son moindre faux-pas : femme, jeune et issue de l'imigration ? Pas facile. Quand Rama Yade soutient publiquement Dominique Perben lors de ce dîner et souhaite sa victoire, ça passe. Quelques dents grincent, mais en silence. Pourtant Rhône-Ales Diversité se revendique a-politique, non ?

à lire également
Rhônexpress sur son quai de départ à la Part-Dieu © Tim Douet
Une nouvelle fois, Gérard Collomb s'est opposé au scénario d'une résiliation immédiate du contrat Rhônexpress voulu par le président de la métropole de Lyon David Kimelfeld. L'élu a encore plaidé pour une médiation.
Faire défiler vers le haut