Emmanuel Hamelin
© Tim Douet

Fermeture de l’internat Favre à Lyon : “la braderie sociale”

Emmanuel Hamelin est ce lundi l’invité de L’Autre Direct. Le conseiller municipal (UMP) revient sur la fermeture de l’internat Adolphe-Favre (Lyon 4e). L’ex-député, à travers cet acte, critique la politique sociale de Gérard Collomb à Lyon, évoquant une “grande braderie sociale”.

L’internat Adolphe-Favre accueille des élèves en difficultés scolaires et sociales depuis déjà plusieurs années. Actuellement, 60 enfants (garçons et filles) âgés de 6 à 13 ans, qui suivent leur scolarité dans les écoles du quartier, y séjournent. Emmanuel Hamelin évoque à propos de sa fermeture, votée par le conseil municipal, une "grande braderie sociale" et "un maire socialiste qui défait tout ce qui représente l'humanisme lyonnais", tout en soulignant que le budget “fêtes et cérémonies” de la ville de Lyon a augmenté cette année de 600 000 euros.

L'élu souhaiterait faire de l’internat un équipement métropolitain, la métropole de Lyon ayant récupéré les compétences sociales du département.

L’intégralité de notre entretien vidéo est à visionner ci-dessous.
à lire également
Circulation à Lyon la nuit © Tim Douet
Si Gérard Collomb a fait de l'Anneau des sciences de Lyon le point central de sa campagne, un décalage semble se creuser avec les principales attentes des Lyonnais. Ce projet d'autoroute pour boucler le périphérique ne remporte pas l'adhésion selon un sondage. 
4 commentaires
  1. bruitdevert - 26 janvier 2015

    Emmanuel Hamelin en bon politique s'agite et remue des bras....dommage qu'il ait été plus silencieux quand le Gouvernement Fillon a supprimé la subvention d'Etat à l'internat. C'est cocasse de voir le 'PS lyonnais' faire le choix de la rentabilité lorsqu'il s'agit d'éducation et dans le même temps Emmanuel Hamelin s'en faire le défenseur. Les électeurs seront voir clair dans ce bal de faux-nez.

  2. Collombitude - 26 janvier 2015

    Merde, il est bien socialiste, notre Collomb? C'est vrai qu'il ya plusieurs familles, les socialistes tout court, les socio démocrates, les socio libéraux, les néo socio libéro,les 'national socialiste' (là je me trompe ...peut-être), les radicaux socialistes de droite et de gauche, et j'en oublie, mais Collomb n'est dans aucun de ceux là, c'est un zombi 'emblématique' mais déstructurant du modèle lyonnais. Finalement Najat a plus de classe, et puis elle fait la classe. Tout ça pour rire bien sûr!

  3. SophieV - 27 janvier 2015

    Des postures politiques donc électoralistes; quelle hypocrisie !

  4. B.JAB - 28 janvier 2015

    G Collomb serait-il en telle disgrâce de gestion qu'il ne saurait dégager 200 000 € pour pérenniser, à l'aube de son quatre-vingt-dixième anniversaire, cet exemplaire dispositif à très haut caractère social, haut lieu de l'humanisme à la Lyonnaise Il a pourtant su apporter, à la rentrée de septembre, le financement nécessaire à la campagne de communication, (publicité, matériel, réunions et buffets), des nouveaux Conseils de quartier de la ville de Lyon Combien dépensé alors, sans difficulté, pour le rafraichîssement de sa vitrine démocratique ? Par cette décision, l'exécutif Lyonnais vole, impunément, l'avenir des 60 enfants confiés à l'Institution Croix-Roussienne, et, par son silence, l'exécutif Croix-Roussien cautionne, quant à lui, ce désastre social sur ses terres Lamentable !

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut