Fipronil : des œufs contaminés retrouvés dans le Rhône

La société Randy, dont le siège est à Chaponost a reconnu s'être fait livrer des œufs contaminés. Les lots concernés ont déjà été vendus, et consommés.

Selon l'entreprise, qui fabrique des plats préparés, "la société a été […] informée par la DDPP (Direction départementale de la protection des populations) que des œufs contaminés par du Fipronil lui avaient été livrés cet été". Ces œufs entrent dans la préparation de certains des produits de la société, et les lots contaminés ont été vendus et consommés. La direction estime être victime de "fraude" et regrette que les Pays-Bas aient mis si longtemps à prévenir les autorités de la contamination. Pour l'heure, l'entreprise a annoncé avoir analysé les produits concernés, et indique que "la dose [de Fipronil] reste très inférieure à la LMR (Limite Maximale de Résidus) fixée à 0,005 mg/kg". A priori donc, pas de risques pour les consommateurs, il faudrait manger une dizaine d'œufs contaminés par jour pour être considéré comme intoxiqué.

à lire également
Une première personne habitant en Auvergne-Rhône-Alpes est morte du coronavirus COVID-19. D'autres présentant une forme bénigne sont autorisées à rester à domicile. Quelle est la situation dans la région et à Lyon ce lundi matin ?
Faire défiler vers le haut