Grand Stade Décines
© Tim Douet

Grand Stade : les opposants déboutés sur l’arrêt des travaux

Le tribunal administratif de Lyon a rejeté jeudi la requête d’opposants au Grand Stade qui demandaient l’arrêt des travaux.

En mai dernier, une décision du tribunal administratif avait annulé l’arrêt du 23 janvier 2012. Cet arrêt du préfet déclarait d’utilité publique les acquisitions de terrains et les travaux à entreprendre pour la réalisation de l’accès sud au futur Grand Stade de l'OL. Profitant de ce nouvel élément, une requête avait donc été déposée par plusieurs personnes dont les terrains ont été acquis pour la construction. Ils demandaient l’arrêt des travaux, mais le tribunal a débouté hier les opposants.

Pour justifier cette décision, le tribunal a notamment déclaré qu’aucune acquisition de terrain n’avait eu lieu après l’annulation de déclaration d’utilité publique. Les travaux ont donc débuté sur des terrains pour lesquels la communauté urbaine de Lyon était désormais propriétaires. " La métropole de Lyon, en sa qualité de propriétaire des terrains expropriés, en possession desquels elle est également entrée, jouit du droit d’exécuter les travaux prévus sur ces terrains". Le tribunal a donc considéré qu’il ne pouvait pas accéder à cette demande d’arrêt des travaux.

1 commentaire
  1. guidoline - 31 janvier 2015

    Au Qatar comme à Lyon, le football est un monde de corruption. C'est triste mais les opposants au Gd Stade n'avaient pratiquement aucune chance sur ce dossier.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut