L’Autre Direct, émission spéciale grève SNCF

Ce lundi 16 juin, l’émission vidéo de Lyoncapitale.fr est consacrée à la grève à la SNCF contre la réforme ferroviaire.

À 9h, Laurent Brun, secrétaire général de la CGT Cheminots, sera notre premier invité. À 9h30, Mathieu Gouttefangeas, porte-parole de l'Association de défense des usagers de Lyon/Saint-Etienne (Adulst), interviendra dans un second temps.

5 commentaires
  1. jpb citoyen - dim 15 Juin 14 à 22 h 22

    Tout cela devient compliqué ! la notion de nation a été effritée par des théories sociales fausses, en ramenant les raisonnements individuels à des vues personnelles uniquement. Bien sûr qu'il faut défendre ses droits, mais sans nuire à ceux des autres. En clair, c'est l'éthique ( le raisonnement pour la survie optimale) qui est mal appliquée par un nombre croissant de citoyennes et de citoyens, ce qui fait que les élus mis en place n'ont pas la compétence pour faire marcher les choses.

  2. jpb citoyen - dim 15 Juin 14 à 22 h 25

    Il y a donc des théoriciennes et des théoriciens, mais pas de bons managers. Et le social tend à devenir un panier de crabes. Il ne faut peut-être pas hésiter à se tourner, en tant qu'individu, vers des idées nouvellement formulées, comme celles de LRH, ou celles de candidats de mouvements politiques minoritaires, pour retrouver un esprit de corps.

  3. jpb citoyen - dim 15 Juin 14 à 22 h 27

    Il nous faut une unité d’esprit, alliant rationalité, honnêteté et compétence, combinant une politique organisationnelle et administrative, et un vaste ensemble de mesures économiques qui ne se contredisent pas. Et en plus, qui ne provoquent pas trop de changements car on aurait la zizanie. Bref des principes simples, déjà connus et ayant fait leurs preuves, avec reprise en main par les gouvernements (composés d’élus) des ressources naturelles et du système financier mondial.

  4. jpb citoyen - dim 15 Juin 14 à 22 h 32

    Le pouvoir de l’Etat doit être en des mains saines et compétentes, avec des lois compréhensibles par tous les citoyens. (à ce propos la Justice française est concernée : il n’est pas facile pour un simple quidam de comprendre ce que signifient ses textes …). De telles idées commencent à poindre dans les mouvements minoritaires, mais semblent complètement absentes chez les dirigeants politiques classiques, si l’on s’en tient aux professions de foi émises lors des dernières élections européennes

  5. Sophie_Lyon - lun 16 Juin 14 à 10 h 55

    Pffttt ! quel charabia !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut