Bocuse d'Or 2015
JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP

La Norvège remporte les Bocuse d’Or

Le chef norvégien Orjan Johannessen a remporté les Bocuse d’or en clôture du Sirha. Avec cinq victoires au palmarès, la Norvège rattrape la France qui repart bredouille de cette édition.

Pour sa 15e édition les Bocuse d’or ont sacré le chef norvégien. Orjan Johannessen ramène la prestigieuse récompense pour son pays au terme de deux jours de compétition intense entre 24 pays. La Norvège est coutumier du fait puisque c’est la cinquième fois qu’elle l’emporte. C’est le deuxième pays le plus titré après la France. A 29 ans, le chef du restaurant Bekkjarvik Gjestgiveri l’a emporté grâce à sa "pintade fermière des Landes parfumée au cèpe et fenouil, oignons paille, citrouille Hokaïdo et salsifis gratiné" et sa "truite fario et crabe Kamtchatka croustillant". En plus du prestige du titre, il empoche un chèque de 20 000 euros.

Une première pour les Etats-Unis

Sur la troisième marche du podium, on retrouve un autre pays habitué des récompenses au Bocuse d’or : la Suède. Tommy Myllymäki, le chef suédois de 36 ans, s’était déjà classé deuxième de la compétition en 2011. C’est en revanche une grande première pour les Etats-Unis qui se classe deuxième du concours. Jamais un pays nord américain n’était monté sur le podium des Bocuse d’or, et les Etats-Unis n’avaient jamais fait mieux que septième

La France bredouille

La France n’a pas réussi à faire le doublé après la victoire de Thibaut Ruggeri il y a deux ans. Pour la première fois elle repart même bredouille, sans aucune distinction et se classe septième, derrière tous les pays scandinaves, les Etats-Unis et le Japon. Le prix du meilleur poisson est revenu au Japon et celui de la meilleure viande à la Finlande.

Faire défiler vers le haut