La cigarette bientôt interdite au parc de la Tête d’Or ?

Lyon va-t-il suivre Paris qui lance une expérimentation interdisant totalement la cigarette dans un jardin public ? En 2013, Jean-Louis Touraine évoquait déjà une possible zone non-fumeur sur les berges du Rhône.

Marisol Touraine, ministre de la Santé devrait présenter sa loi antitabac à la rentrée. Il y a quelques mois elle avait déjà évoqué les grandes lignes de ce projet de loi : paquets neutres, pas de vapotage dans les lieux publics, aide au sevrage renforcé... La ministre s’est dite tout à fait favorable à l’interdiction de la cigarette dans certains espaces publics extérieurs. Une décision qui devrait visiblement être prise par arrêté municipal comme c’est le cas à Paris où la paire PS Anne Hidalgo a décidé de tester l’interdiction totale de la cigarette dans un jardin public. "J’encourage les municipalités à aller dans ce sens-là. Parce que le tabac, ce n’est pas seulement l’effet direct sur la santé, c’est aussi un effet d’imitation, c’est aussi les mégots qui trainent par terre que des enfants en bas âge peuvent ramasser et avec lesquels ils s’intoxiquent. Tout ce qui viendra empêcher des enfants petits et un peu moins petits d’entrer dans le tabac est bon à prendre", a affirmé Marisol Touraine ce jeudi matin sur RMC, au micro de Jean-Jacques Bourdin.

"Rien dans les tuyaux" pour l’instant à Lyon

Cette volonté n’est pas nouvelle. Il y a un an la ministre espérait déjà que des villes "créent des espaces sans tabac, qui pourraient être des parcs, des cités universitaires, des plages, devant les écoles". Lyon pourrait-il suivre l’exemple parisien et créer des espaces non-fumeurs au parc de la Tête d’Or ou sur les rives de Saône par exemple ?

À l’été 2013, Lyon Capitale avait déjà posé la question au Premier adjoint de l’époque, Jean-Louis Touraine, qui avouait y réfléchir. "On peut imaginer que certains espaces très fréquentés par des familles, par des mineurs, soient réglementés. Certaines zones des parcs publics, ou bien certaines parties des berges, comme les marches de Guillotière, pourraient devenir des espaces non-fumeurs, par exemple", détaillait alors l’élu porteur de nombreuses propositions de loi anti-tabac. Mais pour l’instant Lyon n’est pas encore prêt à devenir une zone non-fumeur. L’hôtel de ville confirme qu’aucun arrêté visant à interdire la cigarette dans les espaces publics extérieurs n’est pour l’instant dans les tuyaux.

1 commentaire
  1. Edouard_Bracame - ven 11 Juil 14 à 9 h 01

    C'est très bien, mais est-ce que ça changera quelque chose. Les quais de gare sont non-fumeur et on voit bien que ce n'est pas respecté

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut