La vigilance orange canicule prolongée jusqu’à dimanche, dans le Rhône

La vigilance orange canicule qui concerne désormais le Rhône ainsi que la Loire et le Puy-de-Dôme a été prolongée jusqu’à dimanche matin au minimum, par Météo France. La préfecture a activé le niveau 3 “alerte canicule” du Plan national canicule.

Une nouvelle fois, la chaleur s’installe dans le Rhône. Météo France a prolongé la vigilance orange canicule qui touche le département jusqu’à dimanche matin, 7 heures, au minimum. La Loire et le Puy-de-Dôme sont également concernés. De son côté, la préfecture du Rhône a activé le niveau 3 “alerte canicule” du Plan national canicule. D’après Météo France, il s’agit “d’un épisode très chaud, tardif, du même ordre que celui de l’année dernière à la même époque, mais un peu plus durable.”

Ce vendredi, le thermomètre affichait déjà plus de 21 degrés à 5 heures du matin et presque 32 degrés à 15 heures, du côté de Lyon. Et la tendance ne devrait pas s’inverser très rapidement : la nuit prochaine, la température ne descendra pas en dessous de 22 ou 23 degrés, en région lyonnaise. En outre, l'après-midi de demain samedi s'annonce encore plus chaude que cette après-midi, précise Météo France. Ces fortes chaleurs semblent devoir se maintenir au moins jusqu'en début de semaine prochaine.”

Une canicule “classique” mais plus longue que les années précédentes

De quoi suffoquer encore quelque temps. Avec ce 4e épisode de fortes chaleurs, les Lyonnais connaîtront ainsi leur 19e jour de vigilance orange canicule, ce dimanche, pour 2017. Soit une journée de plus qu’il y a deux ans et deux semaines davantage que l’année dernière. Loin de 2014, qui n’a connu aucune alerte canicule.

Si la vague de chaleur est donc plus longue que d’accoutumée, aucun incident notable n’est à déplorer jusqu’à présent, d’après le directeur de la sécurité et de la protection civile de la préfecture du Rhône. “Nous n’avons rien recensé de particulier, explique Stéphane Beroud. Il y a toujours une légère surmortalité à cette période mais rien de comparable à 2003. Depuis cette année-là, les leçons ont été tirées, un gros travail a notamment été fait du côté des maisons de retraite. Pour 2017, il s’agit donc d’une canicule classique.” De quoi profiter encore un peu des activités estivales, avant la rentrée.

À noter que la vigilance jaune forte chaleur est maintenue ou étendue sur les départements du Jura, de la Saône-et-Loire, de l'Ain, de l'Allier, de la Corrèze, du Tarn, du Tarn-et-Garonne, du Lot-et-Garonne, du Lot et de la Dordogne.

Rappel des conseils de prévention

La préfecture et les services de l’Agence régionale de santé (ARS) rappellent notamment aux personnes fragiles (personnes âgées de plus de 65 ans, nourrissons, enfants de moins de 4 ans, personnes handicapées, ou malades à domicile, personnes dépendantes), les quelques conseils clés utiles en cas de fortes chaleurs.

Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais)

Buvez régulièrement et fréquemment de l’eau sans attendre d’avoir soif

Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants-bras) plusieurs fois par jour

Passez si possible 2 à 3 heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché)

Évitez de sortir aux heures les plus chaudes et de pratiquer une activité physique

Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et dès que nécessaire, osez demander de l’aide

Faire défiler vers le haut