Lyon : Fruiti’vent contre le gaspillage

Une récolte itinérante d’appareils électroniques obsolètes contre la distribution de fruits avait lieu ce samedi dans plusieurs lieux de Lyon. Une initiative étudiante qui a séduit les Lyonnais.

Fruiti'vent pour lutter contre le gaspillage

Clémence Cluzel
Des fruits contre des appareils obsolètes

Échanger des appareils électroniques devenus obsolètes contre des fruits. Voila l’initiative de « Fruiti’vent », un projet monté par trois étudiants de l’Ecole Supérieur de Commerce et d’Economie Numérique de Lyon (ESCEN). Mathias Marreau, Baptiste Rochard et Joao Carlos Martins Antunes sont à l’origine de cette initiative écolo mais aussi solidaire. "Il s’agissait au départ d’un projet scolaire. C’est Mathias qui a eu l’idée de travailler sur le recyclage, la récup’", explique Joao. "Nous voulions motiver les gens à donner les choses dont ils ne se servent plus afin de lutter contre le gaspillage".

Le trio a ainsi organisé une récolte itinérante à travers la ville de Lyon durant toute la journée du samedi. De la place de l’Hippodrome, en passant par Bellecour, puis en s’attardant quelques minutes à celle des Terreaux, le parcours prendra fin aux alentours de 18 heures.

"J’ai vu un flyer de l’évènement à Carrefour. Je suis venu déposer un mini-four et un petit radiateur dont je ne me sers plus depuis des années. J’aurais bien aimé en profiter pour laisser ma belle-mère aussi !", commente Gérard, retraité farceur. "C’est vraiment une bonne initiative : redonner vie à des choses qui traînent et qui peuvent servir à d’autres", ajoute-t-il.

Un butin conséquent

Récolte des appareils

Clémence Cluzel
Une récolte conséquente pour Fruiti'vent.

Micro-ondes, fers à repasser, tablettes, claviers et écrans d’ordinateurs, cafetières, four,…. La récolte a été fructueuse pour les étudiants. Le fourgon d’un proche a d'ailleurs été appelé en renfort, bien qu’au départ seuls des vélos et une charrette contenant les fruits et les appareils récupérés devaient constituer ce curieux attelage. Mais pour remorquer le frigo déposé par des jeunes Lyonnais, il fallait au moins cela !

En échange de ces dons, des pommes et des mandarines sont distribuées. Ces dernières, bio, proviennent de « La cabane à fruits  », producteur local qui fournit gratuitement les jeunes étudiants.

Des appareils recyclés

Mais que deviennent les appareils récupérés ?

"Lorsqu’ils sont cassés nous les revendons à la société "Ecosystème", qui gère les appareils usagés. Quant ils fonctionnent, nous les remettons à l’association "Les Petits Frères des pauvres". Dans tous les cas, tout l’argent récupéré est reversé à cette association (qui lutte contre l’isolement et l’exclusion des plus de 50 ans, ndlr)", détaille Baptiste.

Une initiative qui plait

Fruiti'vent pour lutter contre le gaspillage

Clémence Cluzel
Fruiti'vent un projet étudiant pour lutter contre le gaspillage

"Je trouve que c’est une super idée. Souvent on garde pour donner à de la famille ou des amis, on se dit que ça servira toujours. Mais au final, on entasse et on finit par tout jeter !", argumente Fatima. Si la mère de famille a raté son tour pour cette fois-ci, elle espère qu’il y aura un prochain ramassage de prévu.

Si l'initiative semble plaire, elle n'aura cependant pas mobilisé un nombre conséquent de Lyonnais. Sur la place des Terreaux, aux alentours de 15 heures, une dizaine de personnes se regroupait autour du point de rendez-vous.

"Nous allons sûrement refaire d’autres journées Fruiti’vent, en tout cas, vu l’enthousiasme des gens nous sommes motivés pour !", explique Mathias, initiateur du projet. L’étudiant n’exclut pas non plus d’étendre le concept dans d’autres villes de France, l’ESCEN possédant plusieurs campus.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut