Première en France : un pacemaker contre l’hypertension

Pour la première fois en France, un patient a été équipé à Lyon d’un pacemaker carotidien pour contrôler son hypertension.

La première implantation française d'un pacemaker pour réguler la tension artérielle a été réalisée à l'hôpital de la Croix-Rousse le 12 juillet dernier. Alors que l'hypertension artérielle touche environ 14 millions de personnes en France, cette innovation devrait permettre d'offrir une nouvelle solution aux nombreux patients pour qui les traitements médicaux ne suffisent pas (entre 5 et 10 %).

Concrètement, il s'agit d'un capteur (5x5 cm) implanté chirurgicalement au niveau de la carotide, vers le muscle pectoral, et qui est connecté à une batterie. Il agit sur les barorécepteurs naturellement dans la carotide, qui mesurent la pression et permettent d'adapter la tension. En les stimulant d'une manière artificielle via les électrodes, le pacemaker carotidien permet de revenir à une tension artérielle acceptable. La pile du matériel doit être changée entre 3 et 5 ans après sa pose, sous anesthésie locale. Les premières études montrent que, grâce à ce système, la tension devrait diminuer en moyenne de 3 points.

à lire également
Quelle est l'influence de la distance de course sur la fatigue mesurée à l'arrivée d'un ultra trail tel que l'UT4M ? Comment et à quelle vitesse récupère-t-on ? Dans les 10 jours après la course ? La course de 160 km est-elle plus éprouvante que celle de 4x40 km ? Récupère-t-on plus vite après avoir couru 160 km d'une traite ou après 4x40 km ? 
Faire défiler vers le haut