Georges Fenech © Tim
Georges Fenech © Tim Douet

Réforme pénale : "un appel d’air de la récidive" pour Fenech

Trop laxiste ? La commission des lois du Sénat a retenu un amendement qui relance la polémique sur les intentions de la réforme pénale proposée par le Gouvernement. A l'issue de ce vote, la contrainte pénale devient une alternative obligatoire à la prison, pour nombre d'atteintes aux biens, parmi lesquelles les vols, recels de vols, dégradations, usages de stupéfiants, certains délits routiers comme le délit de fuite.

"Le but inavoué poursuivi par Christiane Taubira de vider les prisons apparaît au grand jour", s'écrie Georges Fenech, député UMP de Givors. "Le texte, tel que modifié de fond en comble par les sénateurs est marqué du sceau de l’idéologie permissive et laxiste, et provoquera un appel d’air sans précédent de la récidive et un découragement des forces de l’ordre dans les quartiers sensibles", juge-t-il. Il "promet une bataille sans concession lors de l’examen final du texte en commission mixte paritaire".

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut