Lightning Cloud, de Jérôme Donna, place des Célestins – Fête des lumières 2019 © Muriel Chaulet / Ville de Lyon
Lightning Cloud, de Jérôme Donna, place des Célestins – Fête des lumières 2019 © Muriel Chaulet / Ville de Lyon

A Lyon, 1,8 million de visiteurs pour la Fête des Lumières

Malgré les grèves, l'édition 2019 de La Fête des Lumières a rassemblé près d'1,8 million de visiteurs à Lyon pendant quatre jours.

Unanimement saluée par les médias et les visiteurs, la Fête des Lumières 2019 a aussi été un gros succès en termes de fréquentation. Pendant les quatre jours du "festival", 1,8 million de visiteurs ont déambulé dans les rues de Lyon selon les données fournies par la Ville, assis sur les indicateurs statistiques basés sur les flux du réseau mobile d'Orange.

Le contexte national et les mouvements de grèves n'auront donc pas eu raison de cette Fête des Lumières qui enregistre les mêmes chiffres de fréquentation que l'édition 2018 (avec les gilets jaunes, les casseurs, les tensions place Bellecour, et la météo médiocre).

230 000 visiteurs se sont rendus au parc de la Tête d’or, pour admirer Regarde, l’installation surprenante de Groupe F, 195 000 personnes ont pu voir Genesis de Theoriz, place Saint Jean, 49 200 personnes ont investi la cour du MHL - Musée d’Histoire de Lyon - pour se laisser porter par l’œuvre Nocturne de Julia Dantonnet et Stanislas Riedacker. Autre site emblématique de Lyon qui, pour la deuxième année rejoignait la programmation de la Fête des Lumières, le Grand Hôtel-Dieu, dont l’œuvre CODA a attiré 40 000 visiteurs.

Dans le top 5 des visiteurs étrangers venus à Lyon : l’Italie, l’Espagne, la Suisse, l’Allemagne et le Moyen-Orient.

Gros succès aussi sur les réseaux sociaux : 74 800 téléchargements de l’appli (contre 60 149 l’année dernière) et 1, 2 million de pages vues sur le site de la Fête des Lumières (+24 % par rapport à 2018).

Côté transports en commun, le réseau des transports en commun a accueilli, pendant 4 jours, 6,6 millions de voyageurs, grâce à la mobilisation chaque soir de 2 000 personnels.

A lire aussi : Le secteur hôtelier lyonnais a noté une baisse de son chiffre d'affaires cette année lors de la Fête des Lumières.

 

Fête des Lumières de Lyon  : nos coups de cœur et déceptions cette année

à lire également
Durant cette période marquée par le confinement et le coronavirus COVID-19, les territoires se retrouvent en première ligne pour apporter des réponses économiques et sociales. Interviewé par Lyon Capitale, le président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld aborde les éléments concrets déjà en place, mais aussi ceux à venir comme une plateforme de mise en relation entre les consommateurs et producteurs locaux. Il invite également le maire de Lyon Gérard Collomb à demander des dérogations pour la réouverture de certains marchés, aujourd'hui tous suspendus. 
1 commentaire
  1. vieux caladois - 11 décembre 2019

    1,8 millions de personnes qui seront condamnées par l'aboli ! elles ont osé braver ses ordres !

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut