Bernard Cazeneuve
© DENIS CHARLET / AFP

Accidents de la route : 140 tués de plus en 2014

Bernard Cazeneuve, le ministre de l’Intérieur, pointe du doigt les conduites en état d’addiction et les SMS au volant.

Les chiffres de la sécurité routière ne sont pas bons. Pour la première fois depuis douze ans, le nombre de morts sur les routes est en augmentation en France : 120 à 140 personnes tuées en plus en 2014 par rapport à 2013.

Face à ce constat, Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur, compte frapper fort. Lundi, il présentera devant le Conseil national de la sécurité routière ses mesures phares. "Il faut réprimer encore plus les conduites à risques", a martelé Bernard Cazeneuve, sur le plateau de nos confrères de BFMTV. Et le ministre de l’Intérieur de pointer du doigt certains comportements coupables de cette hausse : "Les conduites en état d'addiction" et "les SMS au volant". En 2013, le nombre de morts sur les routes avait reculé de 10,5 %. On dénombrait 3 268 tués, soit 403 vies épargnées en un an.

Le ministre de l'Intérieur devrait également réaffirmer son objectif de diminuer à 2 000 le nombre de morts par an sur les routes en 2020. Depuis quarante ans, en France, la mortalité a été divisée par cinq. En 1973, on comptait 18 000 morts sur les routes.

Faire défiler vers le haut