Gilets jaunes @Simon Alves

Acte XXVI : premiers affrontements près de la piscine du Rhône

Alors que la manifestation s'était engagée dans le calme, les premières échauffourées ont lieu actuellement devant la piscine du Rhône. La police fait usage de grenades lacrymogènes, tandis que certains manifestants jettent des pierres sur les forces de l'ordre.

Le cortège "national" s'était élancé calmement dans les rues de Lyon qui accueillent ce samedi le siège de la contestation nationale des Gilets jaunes. Deux heures après le début du rassemblement, près de la piscine du Rhône, la tension est montée d'un cran. Les premiers jets de bouteilles et de pierres ont été suivies de lancers de grenades lacrymogènes, alors que des manifestants encagoulés récupéraient des parpaings cassés sur le bord du quai. Certains d'entre eux ont même tenté de défoncer une palissade près du pont de l'université, ce qui a entraîné une charge des CRS. Les arrêts du tramway du quai Claude Bernard ont été détruits. A noter que plusieurs Gilets jaunes se sont également arrêtés pour tenter de réparer les dégâts causés par les casseurs.

Pour rappel, ce sont environ 3000 Gilets jaunes qui se sont réunis ce samedi pour cet acte XXVI de leur mouvement. Des figures de la contestation, comme Jérôme Rodrigues, sont actuellement dans le cortège. De son côté, la préfecture a annoncé que 4 personnes avaient été interpellées pour détention d'armes par destination, et que 10 membres des forces de l'ordre avaient été blessées. Elle met notamment en cause des groupes violents de "l'ultra gauche en avant de cortège".

Gilets jaunes @Simon Alves
Casseurs @Simon Alves
Gilets jaunes qui tentent de réparer les dégâts des casseurs @Simon Alves
Tramway Claude Bernard @Simon Alves
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut