Allergies : les pollens d'ambroisie débarquent dans le Rhône

Qualifié de faible cette semaine, le risque allergique à l’ambroisie va augmenter à un niveau moyen ou élevé, selon les secteurs, à partir du 15 août.

L’ambroisie fait son retour dans le département du Rhône. Le Réseau national de surveillance aérobiologique se prépare à relever sensiblement son niveau d’alerte, passant de 2 (risque faible) à 3 ou 4 (moyen ou élevé) dans le département du Rhône. Les secteurs de campagne sont les plus fortement touchés, même si l’agglomération lyonnaise sera également concernée.

Le risque lié à l’ambroisie, jusque-là freiné par les mauvaises conditions météorologiques, pourrait même augmenter dans les prochains jours en cas d’éclaircies et d’un peu de vent.

200 000 Rhodaniens touchés chaque année

Pour lutter contre le phénomène, le Département du Rhône met en place des campagnes d’arrachages. Les maires ont, de leur côté, l’obligation de traiter le problème sur leur commune.

L’ambroisie touche plus de 200 000 personnes chaque année dans le Rhône. Le RNSA recommande, si ce n’est pas déjà fait, que les allergiques aux pollens d’ambroisie commencent impérativement leur traitement ou consultent leur médecin.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut