Ambroisie : le maire peut faire payer aux propriétaires

À quelques semaines de l'épisode allergique, la préfecture rappelle avoir pris un arrêté pour imposer aux propriétaires et exploitants de terrains la destruction de l'ambroisie avant la floraison.

La plante aux effets invalidants coûterait 12 à 16,5 millions d'euros à l'Assurance Maladie rien que pour Rhône-Alpes. En 2013, l'effort des collectivités locales et des citoyens, conjugué à une météo défavorable à l'allergène, avait permis une moindre présence des pollens.

L'arrêté préfectoral fait des maires les "référents" chargés de coordonner la lutte contre l'ambroisie. Si un propriétaire contrevenait à ses obligations, les élus pourraient faire procéder à la destruction de la plante à ses frais.

1 commentaire
  1. FOurs - jeu 5 Juin 14 à 23 h 15

    que les responsables municipaux commencent par arracher l'ambroisie sur les terrains municipaux en friche !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut