Baisse du prix de l'eau : on prend aux petits pour donner aux gros

La baisse de 0.285 € / m3 appliquée à la seule ligne facturation au volume consommé, et qui maintient en l'état la part abonnement, n'aura en effet pas le même impact pour les petits et les gros consommateurs. Pour une consommation annuelle de 120 m3, la baisse sur la distribution d'eau potable sera bien des 16 % annoncés mais pour 60 m3 cette baisse ne sera plus que de 12.45 % et moins encore pour ceux qui consomment moins. Or le Grand Lyon était en position d'obtenir plus. Ne réclamait-il pas 20 % soit 0.356 € / m3 et n'avait jamais rien eu à objecter aux 0.53 € réclamés et justifiés par l'ACER. Explication : sur l'un des points litigieux, le Grand Lyon a accepté la non prise en compte d'un avis pourtant indiscutable de la Chambre Régionale des Comptes et cette mansuétude va coûter 0.16 € /m3 aux usagers.
Mais si l'on peut comprendre sans l'admettre un manque de courage face aux VEOLIA et SDEI, il est par contre inadmissible que le Grand Lyon n'ait pas saisi l'occasion de la révision pour modifier la structure de sa tarification dégressive en fonction de la consommation. En effet, l'instauration d'un prix unique de l'eau, sans partie abonnement, quelle que soit la consommation et la nature de l'usager (domestique, industriel ou collectivité), entraînerait une baisse de 0.39 € / m3 pour les 265 000 usagers domestiques. Et cette décision ne dépend que de la volonté des élus puisqu'elle n'affecterait pas la recette globale du service.
Et d'autant que cette tarification met le Grand Lyon en position d'être condamné par la justice, non seulement parce que certaines facturations se font au forfait et à un prix illégalement bas pour le lavage des rues, mais aussi parce que la présentation de la facture n'est pas règlementaire et même mensongère.
Comment admettre qu'une majorité de gauche prenne ainsi, et de ce fait, dans la poche des petits consommateurs pour remplir celle des gros ?

JL LINOSSIER ACER

* Association des consommateurs d'eau du Rhône

Faire défiler vers le haut