Marie Dominique Schmitz est l’une des descendantes de la famille de Pauline Jaricot.

Béatification de Pauline Jaricot à Lyon : une descendante témoigne (vidéo)

La Lyonnaise Pauline Jaricot, née en 1799, va être béatifiée par l'Eglise catholique le 22 mai 2022 à Eurexpo près de Lyon. Une de ses descendantes, Marie-Dominique Schmitz, témoigne de la vie de la bienheureuse pour Lyon Capitale.

C'est un évènement très rare dans l'Eglise lyonnaise. Pauline Jaricot va être béatifiée à Lyon le 22 mai prochain par l'Eglise Catholique, à Eurexpo. 13 000 personnes sont attendues. Pauline Jaricot est la fondatrice de l’Oeuvre de la Propagation de foi et du Rosaire Vivant. Oeuvrant auprès des familles pauvres des ouvriers canuts, elle est une figure importante et populaire de l’Eglise de Lyon. La dernière béatification de Lyonnais remonte à 1997 avec Frédéric Ozanam, et encore avant, en 1986, le père Chevrier.

Marie Dominique Schmitz est l'une des descendantes de la famille de Pauline Jaricot. L'occasion de revenir sur la vie de cette Lyonnaise, fille de soyeux, proche des ouvriers canuts et dont les œuvres perdurent aujourd'hui.


"Il y a plusieurs étapes pour devenir saint dans l'Eglise catholique"


Qu'est-ce qu'une béatification ?

Marie-Dominique Schmitz explique : "Il y a plusieurs étapes pour devenir saint dans l'Eglise catholique. La première étape est "vénérable" avec le statut de "bienheureux". La Lyonnaise Pauline Jaricot a été déclarée "vénérable" en 1963, après une longue période d'enquête sur la respectabilité de sa vie, c'est-à-dire sur ses vertus héroïques. Tout cela est très codifié par le Vatican. La deuxième étape est la béatification, et pour cela il faut un miracle. Il y a trois ans, il y a eu un miracle, suivi d'une enquête avec des médecins, des juristes. Dès lors, le Pape a pu déclarer Pauline Jaricot béatifiée". 


"Les médecins ont reconnu que ce n'est pas par la médecine d'aujourd'hui qu'il était possible de la sauver"


Le miracle de Pauline Jaricot :

"Une petite-fille s'est étranglée et les médecins condamnaient son sort. Je crois que c'est le miracle de la Foi, car des personnes ont prié Pauline car ils avaient un attachement pour elle. La petite-fille a été complètement guérie. Elle aurait dû mourir et elle a été sauvée à la suite d'une période de guérison. Les médecins ont reconnu que ce n'est pas par la médecine d'aujourd'hui qu'il était possible de la sauver". 

Sur les oeuvres de Pauline Jaricot :

Pauline Jaricot venait d'une famille aisée de soyeux lyonnais. "Elle est sortie de sa classe sociale pour aller avec les ouvriers canuts et partager leur condition. Elle est aussi à l'origine de l'Oeuvre de la Propagation de foi et du Rosaire Vivant. Le Rosaire est une prière réunissant les Mystères du Christ, soit un condensé de la vie de Jésus. C'est pour cela que Pauline a choisi le Rosaire car il s'adresse à un public large. Aussi, Pauline Jaricot est très connue en Amérique du sud et en Asie pour L'Œuvre de la Propagation de la Foi qui est une oeuvre de mission, soit l'annonce de la Bonne Nouvelle de Jésus. Son oeuvre a permis de financer la mission, c'est un peu le crowdfunding avant l'heure". 

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut