"C'est magnifique", le nouveau film de Clovis Cornillac, tourné à Lyon

Clovis Cornillac revient avec son nouveau film: "C'est magnifique". Une comédie tournée à Lyon, à l'été 2019.

"Et si nous regardions la vie autrement?", c'est l'ambition de "C'est magnifique", le nouveau film de Clovis Cornillac. Une comédie colorée puis décolorée, tournée dans différents lieux de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

"Dès que je reviens à Lyon, je suis content", confiait hier Clovis Cornillac sur l'antenne de BFM Lyon. Très attaché à sa ville natale, l'acteur et réalisateur lyonnais était de passage dans la capitale des Gaules les 28 et 29 avril derniers. En question: la présentation de son nouveau film en avant-première, dans les cinémas de Bellecour, Confluence et Bron.

Une comédie tournée à Lyon

Comme l'avait annoncé Lyon Capitale à l'époque, Clovis Cornillac cherchait des figurants en juin 2019 pour le tournage de ce long métrage. Un film qui prend place dans le Rhône et notamment à Lyon, dans les quartiers de la Confluence et du Vieux Lyon. Certaines scènes ont aussi été tournées dans les communes aux alentours de la ville, notamment à Bron, à La Mulatière, à Sainte-Foy-lès-Lyon, ou encore en studio à Villeurbanne. La Haute Savoie est également à l'honneur dans certains passages.


"L'idée sous-jacente c'est que l’important n’est pas ce qu’on est, mais ce qu’on devient"

Clovis Cornillac


Une comédie qui se... décolore

L'histoire: Pierre, tout juste quarantenaire, joué par Clovis Cornillac, a toujours préféré rester loin des désordres du monde. Il a l'habitude de passer son temps entre ses abeilles et ses hibiscus. Son univers bascule lorsque ses parents disparaissent: il découvre qu’il a été adopté. Commence alors une nouvelle vie pour Pierre, qui doit apprendre à survivre dans une société moderne et inconnue. Décidé à percer le mystère de ses origines, il croise la route d’Anna, jouée par Alice Pol. Touchée par ce personnage pas comme les autres, elle accepte de l'aider. Mais à mesure qu'il progresse dans son enquête, Pierre va se... décolorer.

"J'ai été emballé"

Un personnage principal qui perd ses couleurs au fil du film: une idée de Lilou Fogli et Tristan Schulmann, les coauteurs de Clovis Cornillac. "J’ai été emballé ! Je trouvais que cela avait un lien avec l’histoire du cinéma. Il devient sépia, puis noir et blanc, et enfin translucide", explique Clovis Cornillac, en ajoutant que "L'idée sous-jacente c'est que l’important n’est pas ce qu’on est, mais ce qu’on devient".

"C'est magnifique" a été sélectionné au Festival de l’Alpe d’Huez et au festival d’Angoulême de 2021. Il sera au cinéma le 1er juin.

 

 

 

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut