Hopital Édouard Herriot Pavillon H © Tim Douet

Cancer chez l'enfant : un chercheur lyonnais lance un appel aux dons

Dans le cadre d'une étude permettant une identification plus simple et moins lourde chirurgicalement de la tumeur cérébrale chez l'enfant, un chercheur lyonnais a lancé un appel aux dons. Il lui manque 5000€ pour financer ses recherches.

Un jeune chercheur lyonnais lance un appel au don de 5000€ pour financer une étude permettant d'identifier la tumeur de l'enfant grâce à un examen associant IRM et Tomographie par Émission de Positron  (TEP). “Les tumeurs cérébrales sont les tumeurs solides les plus fréquentes chez les enfants et sont la deuxième cause de décès lié à un cancer chez l'enfant. Leur pronostic dépend du type histologique, de la localisation, de l'extension de la tumeur et de la sensibilité aux traitements”, expliquent les HCL dans un communiqué. 

Ainsi actuellement, pour pouvoir définir la nature et l'agressivité de la tumeur cérébrale, les enfants doivent subir une intervention chirurgicale lourde pour prélever un morceau de tumeur de leur cerveau et l'analyser. “En couplant une IRM et la Tomographie par Émission de Positron(TEP) on devrait pouvoir définir non seulement l'extension de la tumeur, sa localisation, mais aussi sa nature histologique ! Cet examen radiologique est très peu invasif et éviterait aux enfants une opération au cerveau avec des séquelles potentielles. Une fois la tumeur analysée le traitement peut être fait par chimiothérapie ou rayons. Ce qui fait que beaucoup d'enfants n'auront pas à subir d'opération au cerveau”, explique le docteur Pierre Aurélien Beuriat, neurochirurgien pédiatrique à l'hôpital Femme-Mère-Enfant. Son objectif est désormais de confirmer son hypothèse en pratiquant l'examen TEP/IRM sur une dizaine d'enfants atteints d'une tumeur cérébrale. Si cela fonctionne, une étude nationale de plus grande ampleur sera mise en place. 

Pour le moment, son étude sur la possible mise en place de ce procédé est financée à 70 % (10000€ sur les 15000€ nécessaires). Plus d’informations ici.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut