© Lyon Capitale – AFP

[Carte] Macron - Le Pen : dans la Métropole de Lyon, comment a évolué le vote du second tour entre 2017 et 2022 ?

Lyon, considérée comme "le berceau du macronisme" en 2017, a encore réalisé un score fleuve en faveur d'Emmanuel Macron, dimanche 24 avril. Cependant, le scrutin du second tour de la présidentielle a vu une légère progression de Marine Le Pen dans les urnes. Décryptage.

À Lyon, le match retour entre Marine Le Pen et Emmanuel Macron n'a pas vraiment eu lieu. Le président sortant frôle les 80 % entre Rhône et Saône. Une victoire nette et sans bavure face à la candidate du Rassemblement National.

+ 2,5 points pour Le Pen entre 2017 et 2022

Cependant, cette année, Marine Le Pen peut tout de même se targuer d'engranger deux points et demi de plus qu'en 2017 à l'échelle de la Métropole de Lyon. Il y a cinq ans, elle terminait derrière Emmanuel Macron avec 24,44 % des voix exprimés. Cette année, elle flirte avec les 27 % des suffrages exprimés (26,97 %).

En moyenne, dans la Métropole de Lyon, la différence observée entre 2017 et 2022 est ainsi plus faible qu'à l'échelle nationale. Il faut rentrer plus en détails dans le vote des communes du territoire lyonnais pour observer des disparités majeures entre le vote de 2017 et celui de 2022.

La différence la plus notable se trouve au sud de la Métropole. À Givors, la progression de Marine Le Pen est fulgurante où elle passe de 31,69 % en 2017 à 41,22 % en 2022. Une hausse de 10 points en cinq ans conjuguée à une augmentation de l'abstention sur le territoire. Même constat à Pierre-Bénite où la commune enregistre l'une des plus importantes progressions de Marine Le Pen : la candidate est passée de 28,87 % en 2017 à 36,26 % en 2022.

À Vénissieux, Marine Le Pen réalise un score très supérieur à celui de 2017, lors du dernier scrutin. La candidate d'extrême droite dépasse les 30 % en allant chercher 6 points de plus qu'il y a 5 ans (de 25,77 % à 31,40 %). Difficile de dire si ce sont les déçus de Macron qui se sont rendus aux urnes ou simplement une Marine Le Pen conquérante dans cette commune du sud de Lyon. Quoi qu'il en soit, l'abstention a, elle aussi, augmenté entre le second tour de la présidentielle de 2017 et celui de 2022 (de 36,50 % à 41,78 %).

Quelle évolution pour les arrondissements lyonnais entre 2017 et 2022 ?

À l'échelle locale, le berceau du macronisme atteint toujours des sommets. Mais ils sont moins importants qu'il y a 5 ans. Emmanuel Macron perd près de 5 points en 5 ans. À l'inverse, Marine Le Pen dépasse la barre des 20 % de suffrages exprimés (20,20 %). Une petite victoire pour la candidate des zones rurales. Cette dernière réalise son score le plus important dans le 8e arrondissement avec 24,48 % des voix.

Pour ce second tour de la présidentielle 2022, Marine Le Pen est en progression dans tous les arrondissements lyonnais. C'est dans le quartier de Gerland qu'elle réalise sa plus faible progression avec une augmentation de "seulement" 2,8 points en cinq ans (de 15,53 % en 2017 à 18,33 %).

De manière globale, la progression de Marine Le Pen dans une grande ville comme Lyon n'est pas fulgurante, mais elle est notable pour cette présidentielle. Spécialement pour celle qui s'érige en candidate des "oubliés" et des "zones rurales". Si la chance du Rassemblement National de glaner une circonscription dans le Rhône semble extrêmement faible lors des législatives, la tendance électorale de la Métropole sera cependant à surveiller. Réponse en juin prochain.

Lire aussi :

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut