Bernard Cazeneuve
© DENIS CHARLET / AFP

Cazeneuve se rend à Copenhague après une fusillade

Deux hommes ont tiré sur un bâtiment abritant un débat sur la liberté d'expression et l'islamisme, en hommage à Charlie Hebdo. Il y a au moins une victime de 40 ans et plusieurs blessés graves, mais les policiers - dont trois ont été blessés - sont parvenus à empêcher les assaillants d'entrer dans le bâtiment.

Le premier bilan fait état d'au moins un mort, une personne de 40 ans, après le tir de plusieurs dizaines de coups de feu sur un bâtiment abritant un débat sur l'islamisme et la liberté d'expression en hommage à Charlie Hebdo, auquel participait l'ambassadeur de France et Lars Vilks, un artiste suédois qui avait réalisé des caricatures de Mahomet en 2007.

Trois policiers ont été blessés en défendant le bâtiment, mais ils sont parvenus à maintenir les deux assaillants à l'extérieur, évitant ainsi un massacre d'une bien plus grande ampleur. Les témoins évoquent 50 coups de feu, le public venu assister au débat s'est jeté par terre alors que des balles ont traversé la porte.

Le Président François Hollande a fait savoir que son ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, se rendait sur place dans "les plus brefs délais".

à lire également
Faire défiler vers le haut