societeSITL

Cenntro Motors : le plan de restructuration prévoit 263 licenciements

Le groupe américain Cenntro Motors prévoit la suppression de 263 postes sur 380 dans l’ex-SITL.

Selon une source syndicale, ce plan de restructuration est attendu depuis de nombreux mois, même si son ampleur surprend. Le groupe américain avait repris l'entreprise SITL de Gerland, spécialisée dans les véhicules électriques et les filtres d'assainissement de l'ancienne usine de lave-linge Fagor. Le 28 avril dernier, Cenntro Motors avait déclaré être en cessation de paiement.

Depuis de nombreux mois, la production était au point mort alors que la direction exprimait le souhait de redimensionner ses activités.

Cenntro Motors a affirmé par voie de communiqué que "l’administrateur judiciaire et la direction générale ont débuté un processus d’information et de consultation du comité d’entreprise ce lundi, et présenté un projet de réorganisation industrielle d’envergure qui devrait entraîner un plan de restructuration impactant notamment les emplois".

Ce plan prévoit "de conserver un tiers des effectifs, soit 120 emplois, et par conséquent, et regrettablement, d’engendrer un projet de suppression de 263 postes, ce qui devrait conduire à des licenciements pour motif économique", toujours selon le communiqué.

à lire également
Pompiers
Des hommes de 29 et 31 ont été violemment agressés en septembre dernier rue de Gerland, à Lyon. Et ce à la sortie d'une prestation d'une camionnette de prostituée. Un jeune homme de 19 ans a eté placé en garde à vue dans cette affaire. Il a été reconnu par l'une des victimes.
Faire défiler vers le haut