Ces cuisiniers qui font de la branlette au gaz !

Cette fois-ci, il vaporise la nouvelle cuisine.

Vaut mieux aller au Quick que des manger des branleries de connards de cuisiniers qui s'imaginent révolutionner le monde avec une mousse ! Qu'ils relisent les grands auteurs classiques et ils s'apercevront qu'ils sont en train d'enculer les mouches. Ils sont sensuels comme une boite de sardines vide. A Lyon, c'est vrai, on est quand même dans le roboratif. Mais, au moins, on est pas dans la nouvelle cuisine, dans le fusion-food, dans la branlette au gaz et aux mousses. On est dans le solide, dans le concret.

Les cuisiniers faut regarder leurs mains. Regardez les mains d'un type comme Alain Dutournier. C'est super ! Le secret c'est ça. Prendre du sel ou du poivre dans la main. Il y a des cuisiniers, ça leur parait répugnant. Ils prennent des pelles, des fourchettes pour retourner la viande. C'est une hérésie, une aberration ! Avec une fourchette ils font sortir le jus. Si vous avez pas envie de caresser une asperge avant de l'éplucher, mieux vaut monter des moteurs chez Peugeot !

Paul Bocuse, même à son âge, il est d'une sensualité absolument extraordinaire. Il parle de cul, c'est un maître ! Il ferait bander un eunuque ! Il est formidable. Ça c'est un type qui savait ce que c'était que le cul, il doit toujours savoir d'ailleurs. Les Trois-Gros savaient rigoler, Alain Chapel avait beaucoup de sensualité même si c'était un austère.

El Bulli, je suis jamais allé manger chez lui, Dieu merci.
Michel Bras, voilà quelqu'un qui n'est pas dépourvu de talent mais qui n'est pas bien sensuel. C'est pas très stimulant. Peut-être que derrière l'image il est très foutreux mais franchement, non, il donne pas envie de baiser. D'ailleurs ses chambres sont d'une austérité absolument incroyable. Ça fait peur là-dedans ! Ou alors faut avoir le moral. Ça manque tellement de chaleur.
(A suivre)

La FNAC Bellecour propose une rencontre avec Jean-Pierre Coffe, le jeudi 22 février à 17 heures. Jean-Pierre Coffe dédicacera son dernier livre "Les recettes de cuisine de Vivement dimanche" (Editions Plon) co-écrit avec Michel Drucker.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut