Le pont de Couzon est fermé aux voitures. Des travaux devraient avoir lieu en 2026 selon la Métropole. © Antoine Merlet
Article payant

Ces ponts vétustes qui inquiètent la métropole de Lyon

Après qu’un camion de 33 tonnes a gravement endommagé le pont de Couzon-au-Mont-d’Or, pourtant limité à 3,5 tonnes, Lyon Capitale a enquêté sur la santé des ponts de la métropole de Lyon. Le chantier est colossal. État des lieux.

C’est d’abord le fruit d’un constat : les ponts de la métropole de Lyon sont en mauvais état. Héritage d’une mauvaise gestion de l’ex-conseil général puis de la Métropole sous l’ère Collomb ou négligence politique au niveau national ? “Les deux mon capitaine !”, nous répond la Métropole, élue en mars 2020. Il faut dire que le chantier est de taille : 735 ponts, passerelles ou trémies sont à la charge de cette dernière, dont 186 nécessitent une surveillance. “S’ajoutent à ceux-ci, mille autres petits ouvrages d’art non référencés”, explique Jean-Charles Kohlhaas, vice-président de la Métropole.
Le Pont de l'Ile Barbe est le plus vieux pont de Lyon. Il date de 1828. © Antoine Merlet

Avec sa liste précise des ouvrages d’art, la Métropole fait figure de bonne élève en France. Après l’accident meurtrier à Gênes en 2018, causé par l’effondrement d’un pont, une commission du Sénat avait demandé l’élaboration d’une liste des ponts de France. Contactés par Lyon Capitale, les sénateurs, qui dirigeaient la commission, ne sont aujourd’hui toujours pas en mesure de communiquer un inventaire.

Il vous reste 78 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut