Chassé croisé sur les routes : les jours meurtriers

A l'occasion du chassé croisé de ce week-end, le préfet délégué à la sécurité "rappelle que les mois de juillet et août sont particulièrement meurtriers". 13 personnes sont mortes en juillet et août 2012, soit le quart des décès constatés dans l’année. "Les 5 décès constatés au mois de juillet 2013 confirment cette accidentalité accrue", relève le communiqué. Et de pointer les causes de ces décès : somnolence, distances de freinage non respectées, vitesse excessive, stress, consommation d’alcool et usage de stupéfiants, surcharge des véhicules.

"Il convient de souligner que l’usage du téléphone en conduisant est interdit, y compris dans les embouteillages. Il est également indispensable de respecter les distances de sécurité, surtout lors de la reprise du trafic après embouteillage prolongé", ajoute la préfecture.

à lire également
Interview - Lors d'une réunion de la commission générale du Sytral sur la rupture du contrat Rhônexpress, le maire de Lyon, Gérard Collomb a une nouvelle fois plaidé pour une médiation. Le président de la métropole David Kimelfeld, qui souhaite la fin de la concession, a aujourd'hui le sentiment que certains "cherchent à gagner du temps".
Faire défiler vers le haut