Collomb-Barbarin-Cochet

Collomb, Barbarin et Cochet sur le “mur des homophobes”

L’association de lutte contre le sida Act Up a publié vendredi 17 mai, à l'occasion de la Journée internationale contre l'homophobie, un "mur des homophobes". L'archevêque de Lyon Philippe Barbarin et le député (UMP) du Rhône Philippe Cochet y figurent. De même que le maire de Lyon, Gérard Collomb, qui a pourtant voté en faveur du mariage pour tous au Sénat…

L'association de lutte contre le sida Act Up a publié vendredi 17 mai, à l'occasion de la Journée internationale contre l'homophobie, un "mur des homophobes", s'inspirant du “mur des cons” dressé par le Syndicat de la magistrature. Trois Rhodaniens y figurent, notamment le maire de Lyon. "Plus j'y réfléchis, et plus je pense qu'il faut aller vers la reconnaissance du mariage homosexuel, et pourquoi pas de l'adoption." C'est ce que déclarait pourtant Gérard Collomb dans l'émission Plus rose ma ville sur la chaîne gay PinkTV. C'était le 3 décembre 2010.

Depuis, le maire de Lyon a voté en faveur du mariage pour tous au Sénat. Mais il a publiquement fait état d'un "certain nombres de réserves", notamment sur la procréation médicalement assistée, selon ses propres mots (lire ici). Act Up le met donc sur son mur et justifie : "Il utilise des arguments peu équivoques, pourtant : "On va permettre effectivement le mariage. Demain, on voit bien qu'il y a des gens qui disent il faut permettre l'adoption. Et puis, demain, la procréation assistée. Et demain, vous avez un risque de marchandisation du corps"."

La nuance suffit donc à l’association pour qualifier le maire de Lyon « d’homophobe », au même titre que Bachar El-Assad, Abdelaziz Bouteflika, Christian Vanneste, Mahmoud Ahmadinejad, Vladimir Poutine… mais aussi Lionel Jospin, Sylviane Agacinski, François Fillon… Et, sans surprise au regard des « critères » de l’association, tous ceux qui se sont opposés à la loi sur le mariage pour tous. Parmi les Lyonnais, on retrouve donc Mgr Barbarin et Philippe Cochet.

MàJ à 15h15 : modification du dernier paragraphe, pour ajouter le nom des différentes personnalités mises sur le "mur des homophobes".

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut