Dans le métro lyonnais © Antoine Merlet

Comment les Lyonnais se déplacent-ils pendant ce confinement ?

L'application Moovit explique dans son rapport publié aujourd'hui, que les Lyonnais reprennent progressivement les transports en commun. Cependant le taux d'utilisation reste encore éloigné de la normale.

Alors que les Lyonnais connaissent leur troisième confinement depuis le début de la crise sanitaire, ont-ils changé leurs habitudes de transport ?

Un application d'analyse de données, Moovit, délivre aujourd'hui son rapport. Un rapport qui montre bien la forte hausse d'utilisation des transports en commun entre le deuxième et le troisième confinement à Lyon.

-38 % du taux d'utilisation des transports en commun à Lyon lors de ce troisième confinement

Pour rappel, lors du premier confinement en mars 2021, le taux d'utilisation des transports avait chuté de 88 %, et de 51 % lors du second confinement, en prenant pour base le taux du 15 janvier 2020 avant la crise sanitaire. L'assouplissement des règles liées au Covid-19 lors de ce troisième confinement, débuté ce 3 avril, se ressent dans le taux d'utilisation des transports. En effet, pour le mois d'avril 2022 à Lyon, d'après Moovit, ce taux n'a chuté que de 38 %, soit une hausse de 26 % par rapport au second confinement de l'automne 2021. On peut donc dire, sans se tromper, que les utilisateurs reprennent beaucoup plus les transports en commun lors de ce troisième confinement à Lyon.

Lyon en troisième position derrière Toulouse et Montpellier

Une croissance du taux d'utilisation qui situe Lyon en troisième position parmi les villes de France qui enregistrent la plus forte hausse d'utilisation des transports en commun, derrière Toulouse et Montpellier. En comparaison, Strasbourg, Nantes et Marseille n'enregistrent qu'un rebond sous les 10 %. A noter, tout de même, une particularité pour Marseille : si la cité phocéenne ne connait pas de fort retour des utilisateurs sur le réseau lors de ce troisième confinement, c'est parce que les voyageurs étaient déjà nombreux à l'utiliser de nouveau lors du second confinement. La progression entre les deux confinements est donc logiquement plus faible.

Yoann Benhacoun, représentant de Moovit en France décrypte dans un communiqué : "Le troisième confinement a un impact encore plus faible que le précèdent : on enregistre une hausse de fréquentation de près d'un quart".

Des chiffres à mettre en parallèle de ceux du réseau TCL à Lyon, qui expliquait au début du mois d'avril, enregistrer "une légère baisse de sa fréquentation pour atteindre les 60 % avec des heures de pointe toujours marquées". Les lyonnais reprennent donc progressivement les transports en commun, mais n'ont toujours pas retrouvé leurs habitudes d'avant la crise sanitaire.

Lire aussi : Tram T6 aux Gratte-Ciel à Villeurbanne : fin de la concertation ce lundi, choix du tracé en mai au Sytral

Faire défiler vers le haut