Confluence : la phase 2 prend corps

C’est à Cannes que le maire de Lyon a levé le voile sur la physionomie du premier ilot de la phase 2 de Confluence. Un ensemble immobilier de 27.300 m² et huit constructions dont un bâtiment de belle hauteur. Mais tout l'existant ne disparaîtra pas ; la halle aux fleurs deviendra un équipement sportif.

Gérard Collomb a pris ses habitudes au salon de l’immobilier d’entreprise de Cannes (MIPIM). Depuis quelques années, il y dévoile régulièrement les projets immobiliers les plus forts de la ville. Ce jeudi, il y a présenté le premier îlot de la phase 2 de Confluence, situé au croisement du cours Charlemagne et de la rue Casimir-Périer, à proximité de l’hôtel de région, en face de la patinoire. Un îlot de 8.325 m² sur lequel Icade, qui a été sélectionné pour mener à bien le projet, construira 8 bâtiments pour un total de 27.300 m², dont 15.600 m² de logements et 10.000 m² de bureaux.

Conçu par le cabinet d’architectes Herzog & de Meuron et le paysagiste Michel Desvigne, l’ensemble immobilier joue la mixité des fonctions et des typologies avec des maisons de ville de 2 étages et des bâtiments plus hauts. Beaucoup plus hauts. "Il n’y aura pas de tour dans la phase 2 de confluence", assurait Gilles Buna lors du dernier conseil municipal, le 11 mars. Il n’a pas menti. Il y aura toutefois "un immeuble de belle hauteur" au centre de l'îlot, comme il l’avait annoncé lors du même conseil. Un bâtiment de 16 étages conçu par Herzog & de Meuron.

Le cahier des charges en matière de mixité est très précis : les bâtiments 2, 3 et 7 accueilleront pour un quart de leur superficie des logements sociaux, 91 habitations allant du T1 au T5. 140 logements en accession libre seront répartis entre l’immeuble le plus haut et le bâtiment 8.

Le promoteur y développera son concept “bi-home” : deux logements indépendants s’articulent autour d’une même unité de vie. Une option intéressante pour les colocations, les personnes handicapées ou âgées ou un étudiant.

Le bâtiment 4 sera composé de 6 duplex pensés comme des maisons de ville avec pour chacun un espace extérieur, tandis que le bâtiment 1, de 2.720 m², sera cédé à des acquéreurs utilisateurs de petites et moyennes surfaces.

Du côté des services, une crèche inter-entreprises sera implantée sur 450 m², avec une capacité de 40 berceaux et dotée d’espaces de jeux extérieurs. 209 places de parking seront mises à disposition en sous-sol.

Mais tout l’existant ne disparaîtra pas sur cet îlot. Ainsi, la halle aux fleurs existante se muera en un équipement sportif.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut