Confinement à Lyon : rue de la République

Coronavirus à Lyon : 11 mai, tout ce qu'il faut savoir sur le déconfinement

Ce mardi, le 1er Ministre Edouard Philippe a présenté le plan de déconfinement du gouvernement français. Ecoles, transports, commerces, vie quotidienne, tout ce qu'il faut retenir pour le début du déconfinement, prévu le 11 mai à Lyon et en France. Enfin si tout va bien...

Ce mardi, le 1er Ministre Edouard Philippe a présenté le plan de déconfinement du gouvernement français.

Tout ce qu'il faut retenir :

- Incertitude autour de la date du 11 mai

« Le risque d’une seconde vague est un risque sérieux, il impose de procéder avec prudence, progressivement, sûrement », a-t-il assuré. Le 11 mai ? « Si les indicateurs ne sont pas au rendez-vous, nous ne déconfinerons pas ».

Trois critères seront étudiés, par département, le 7 mai, pour déterminer si le déconfinement peut avoir lieu ou pas dans le département. Si « la circulation du virus reste active », si « les capacités hospitalières en réanimation restent tendues » si « le système local de tests et de détection des cas contacts pourrait ne pas être suffisamment prêts  ».

- Des masques pour tous le 11 mai

"Il y aura assez de masques dans le pays le 11 mai", a notamment expliqué le 1er Ministre.

"Nous devons désormais nous organiser pour ne pas que certains en aient trop et d’autres pas assez", a-t-il ajouté.

- 700 000 tests virologiques par semaine à partir du 11 mai

700 000 tests virologiques par semaine seront effectués en France à partir du 11 mai. Dès l'apparition d'un symptôme. Ces tests seront remboursés par la sécurité sociale.

Le test virologique détermine si le patient est porteur, à l'instant t, du virus.

- les malades isolés

Dès qu'une personne malade sera identifiée, elle sera isolée. “L'isolement n'est pas une sanction, mais une mesure de protection collective et de responsabilité individuelle”, a ajouté le Premier ministre.

Cet isolement pourra se faire dans son domicile où dans des hôtels réquisitionnés.

- il est conseillé aux aînés de rester chez eux

Il est conseillé aux + de 65 ans de rester confinés, mais « il n'y aura pas de contrôle, pas d'attestation de sortie pour les plus âgés d'entre nous », d'après le 1er Ministre.

- les commerces peuvent rouvrir le 11 mai

"Tous, sauf les cafés et restaurants. Il y aura des cahiers des charges stricts, limitant le nombre de personnes en même temps dans le magasin. Les commerçants pourront subordonner l'accès à leur magasin au port du masque. Les marchés pour lesquels l'interdiction est aujourd'hui la règle seront en général autorisés, sauf si les maires, ou les préfets, estiment qu'ils ne peuvent être autorisés dans le respect des règles sanitaires”, a déclaré ce mardi le Premier ministre devant l’Assemblée nationale.

Les centres commerciaux ayant une zone de chalandise au-delà du bassin de vie ne pourront pas ouvrir pour éviter les flux trop importants de population. Seront concernés notamment les centres commerciaux de plus de 40 000 m2.

- décision fin mai pour les bars, cafés et restaurants

La décision pour la réouverture des bars, cafés et restaurants sera prise fin mai.

- un retour progressif à l’école, au collège... et peut-être au lycée

L’école maternelle ou primaire ouvre à nouveau dès le 11 mai, sur la base du volontariat et dans la limite de 15 élèves par classe.

Les collèges ouvrent à partir du 18 mai, seulement dans les département peu touchés. Avec en priorité les 6e et les 5e.

Décision fin mai pour les lycées.

- plus besoin d'attestation après le 11 mai

Édouard Philippe a aussi indiqué qu'à partir du 11 mai, si les chiffres le permettent, il sera possible de sortir “sans attestation dans un rayon de 100 km autour de chez soi”. Au-delà, les déplacements ne pourront se faire seulement que pour motifs “impérieux”, dont la teneur n’a pas encore été précisée.

- après le 11 mai, les rassemblements publics ou privés limités à 10 personnes

Pas de rassemblement, dans la rue, de plus de 10 personnes. Pas de fêtes privées, non plus, avec plus de 10 personnes. Et évidemment en respectant les gestes barrières.

- plages fermées jusqu'au 1er juin

Les plages seront fermées au moins jusqu'au 1er juin tout comme les salles des fêtes et polyvalentes.

- bibliothèques, petits musées peuvent rouvrir

Concernant les activités culturelles, les médiathèques, les bibliothèques et les petits musées pourront rouvrir.

- théâtres, cinémas, salles de concert restent fermés

“A contrario, les grands musées, cinémas, théâtres, salles de concert ne pourront pas rouvrir”, a précisé Édouard Philippe.

- Pas d'évènement de plus de 5 000 personnes avant septembre

Pas de match de foot avant septembre, même à huis clos, notamment. La saison de Ligue 1 de football est arrêtée.

- le plan pour les transports :

  • port du masque obligatoire dans les métros, bus
  • Faire baisser la demande donc « favoriser le télétravail, en étalant les horaires, en demandant aux Français de considérer que les transports aux heures de pointes doivent être réservés à ceux qui travaillent ».
  • 1 siège vide entre chaque personne dans le métro
  • Les bus scolaires circuleront à moitié-vide, avec obligation de port du masque pour les collégiens et les chauffeurs.
3 commentaires
  1. Galapiat - mer 29 Avr 20 à 10 h 57

    Pénurie de masques ? Macron , Philippe et l'équipée REM auraient mentis sur les masques "commandés" ?

  2. Galapiat - mer 29 Avr 20 à 11 h 02

    une sélection suivant les conditions locales ?? prétextes fallacieux pour prolonger le confinement. Comment différencier Lyon , La Chapelle sur Coise, Collonges, Villeurbanne ??.

  3. Galapiat - mer 29 Avr 20 à 11 h 04

    Tout tourne autour de Paris et du foot ce "sport" de millardaires

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut
Pub Akcelo