(Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

Coronavirus : à Lyon, de nouvelles annonces ce lundi, tout ce qu'il faut savoir sur l'épidémie dans le Rhône

De nouvelles mesures vont être annoncées par le Préfet du Rhône ce lundi à 14h30 pour tenter d'enrayer la progression de l'épidémie dans le département. Lyon est très touché par le nombre de nouveau cas. Le point dans le département ce lundi matin.

C'est imminent. Ce lundi après-midi, à 14h30, le Préfet du Rhône va annoncer de nouvelles mesures pour lutter contre l'épidémie de coronavirus à Lyon et dans le Rhône.

A Lyon, dans le département du Rhône, les derniers chiffres, les indicateurs, ne sont pas bons. L'épidémie est en nette progression.

Une nette hausse de cas positifs

Dans le département, il y a de plus en plus de tests. Plus de 37 000 en semaine 37 (entre le 7 et le 13 décembre). 3 350 se sont révélés positifs. C'est beaucoup. Beaucoup plus que les semaines précédentes.

A titre de comparaison, ces dernières semaines :

  • 241 cas positifs dans le Rhône (sur 15 117 tests) entre le 3 et le 9 août
  • 557 cas positifs (sur 15 430 tests) entre le 10 et le 16 août
  • 1216 cas positifs (sur 22 000 tests) entre le 17 et le 23 août
  • 1687 cas positifs (sur 27 000 tests) entre le 24 et le 31 août
  • 2518 cas positifs (sur 31 000 tests) entre le 31 août et le 6 septembre
  • Et donc 3350 cas positifs (sur 37 000 tests) entre 7 septembre et le 13 septembre.

Les taux de positivité et d'incidence ne cessent d'augmenter

Le taux de positivité est de 9 % dans le département en semaine 37. Là-aussi, ça ne fait que grimper.

"Lyon se caractérise par un taux d'incidence très élevé, avec un impact fort chez les personnes âgées", a expliqué le Ministre de la Santé, Olivie Véran, jeudi. Lyon est dans le rouge. Le taux d'incidence, qu'est-ce que c'est ? Il détermine le nombre de cas positifs pour 100 000 habitants. C'est un bon reflet de la circulation du virus à l'instant t sur un territoire. Au-delà de 50, le département est placé en zone rouge, en zone de circulation active du virus. Ce taux est désormais de 200 à Lyon, il est de 174 sur le département du Rhône en semaine 37 (du 7 au 13 septembre). A Lyon, plus inquiétant encore, il est de 113 chez les personnes âgées, qui sont, on le sait, les personnes les plus touchées par les formes graves.

A l'hôpital, ça continue de grimper

Dans les hôpitaux du Rhône, la hausse continue. Point positif, tout de même, elle n'est pas exponentielle comme au printemps. Pour l'instant. Ainsi, il y a 330 personnes hospitalisées des suites du covid-19 ce lundi matin dans le département, dont 55 en réanimation. Contre 261 le lundi précédent et 38 en réa. Et 183 patients hospitalisés dont 28 en réa le lundi il y a deux semaines. Un indicateur évidemment déterminant pour la suite, à suivre de très près ces prochains jours.

Lyon et le Rhône vont prendre de nouvelles mesures

"Nous avons demandé au Préfet du Rhône de proposer des mesures d'ici samedi pour enrayer la circulation du virus", a expliqué Olivier Véran, le Ministre de la Santé. C'est imminent, ce lundi à 14h30, le Préfet du Rhône va annoncer de nouvelles mesures plus restrictives pour tenter d'enrayer la circulation du virus.

La recommandation de reporter les mariages et les anniversaires, la limitation de 5 000 à 1 000 spectateurs pour les grands évènements, le report de toutes les sorties et fêtes scolaires ont notamment été, déjà, instaurés à Marseille et à Bordeaux. Lyon devrait aussi suivre cette voie.

Faire défiler vers le haut
Pub Akcelo