Service de soin intensif du Professeur Jean-Christophe Richard (unité Covid-19), à l’hôpital de la Croix-Rousse, à Lyon (©MAXPPP/PHOTOPQR/LE PROGRES/Joël PHILIPPON)

Coronavirus à Lyon : l'évolution de la pression dans les hôpitaux de la région Auvergne-Rhône-Alpes (graphique)

Lyon Capitale vous propose, au jour le jour, de suivre l'évolution de la pression hospitalière dans les hôpitaux de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Un certain plateau s'est installé dans la région depuis deux mois environ.

 

13 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - jeu 11 Fév 21 à 12 h 47

    Et la courbe verte continue sa course... toujours pas de "plateau"... fascinant.

  2. bill bob - jeu 11 Fév 21 à 13 h 17

    Evidemment que le nombre total de mort depuis mars 2020 augmente (ce que represente la courbe verte) puisqu'il y a toujours autant de monde à hôpital, donc il y a toujours autant de mort potentiel par jour.
    Quand le nombre de personnes à l'hopital baissera , le nombre de mort par jour dimnuera , mais la courbe verte continuera à monter, moins vite mais elle continuera quand même.
    Il n'y a que quand la courbe rouge s rapprochera de zero (plus personne avec CoVid à l'hopital) que la courbe verte s'applatira.
    Mais elle ne descendra jamais.
    Peut être que Lyon Capitale devrait mettre une courbe sur le nombre de mort par jour plutôt que sur le cumul, car visiblement aussi basique que ce puisse être, cela peut engendrer de l'incomprehension.

    Ce qui reste siderant, c'est que lorsqu'on a attaqué la deuxième vague, en octobre 2020, on pensait qu'elle serait comme la premiere, terminée au bout de deux mois.

    Là , ca fait 4 mois qu'elle dure, deux fois plus longtemps que la premiere vague !!
    Et ce n'est pas fini...
    Quand au nombre de mort ;
    la premiere vague a tué environ 1700 personnes,
    la deuxième toujours en cours a déja tué 6700 personnes , 4X PLUS que la premiere vague ! Et ce n'est pas fini....
    Quand on se rappelle qu'on était tous enfermés en avril à applaudir à 20h tous les soirs les soignants alors que le risque était plus faible qu'aujourd'hui ....
    Je pense que le choix politique a changé, tout simplement parce qu'on sait que 95% des personnes qui meurent sont des retraités et donc, on se demande s'il faut arrêter les actifs et toute la société pour permettre à des personnes de plus de 65 ans de vivre 1 , 2 ou 8 ans de plus (ce sont les plus faibles qui meurent, pas tous les malades de 65ans et plus , heureusement !). Ca peut paraitre terrible comme question mais c'est surement sur ce plan que le choix des décideurs a évolué depuis la premiere vague et c'est pourquoi on voit autant de morts dans la deuxieme vague sans confinement strict. Au final , cette pandémie aurait effectivement été une des pires maladie de ces 100 dernières années.

    1. Abolition_de_la_monnaie - jeu 11 Fév 21 à 13 h 37

      Comment expliquer l'économie à des personnes qui ne comprennent pas la comparaison de deux courbes...

      quant au "pourquoi et comment", regardons l'impact de l'usage de monnaie dans ces événements :

      - rotation monétaire en berne qui engendre exclusions croissantes
      - endettement massif qui hypothèque l'avenir de tous
      - pas de lits suffisants ni de soignants suffisants pour faire face à un accroissement de malades (engendrant des tris)
      - manipulations des données scientifiques pour privilégier certains médicaments/techniques de soins
      - abandon de la recherche de vaccin par Pasteur
      - incapacité à politiquement dire la réalité (masques "inutiles", etc) sinon ils perdent leur place (leurs salaires),
      - compagnies commerciales qui ont les brevets de vaccins interdisant à d'autres compagnies de produire librement ces vaccins

      et la liste peut encore s'allonger.
      L'humanité doit quitter ce système économique primitif et passer au stade suivant.

      1. Pije - jeu 11 Fév 21 à 15 h 19

        J'espère que @bill bob arrivera à vous faire comprendre ce que je n'ai pas réussi à faire sur un article précédent présentant ces mêmes courbes.

    2. Pije - jeu 11 Fév 21 à 16 h 10

      Je confirme que la lecture de ces courbes est trompeuse.
      J'ai déjà eu l'occasion d'échanger avec @abo sur ces mêmes courbes sur un article paru dans Lyon Capitale le 9 février 2021 à 10h18

      Pour être plus représentatif de la réalité, il serait bien d'ajouter la courbe des retours à domicile en cumulé qui permet de mieux visualiser ce qui se passe et ce qui s'est passé.
      La présentation faite sur le site suivant est pour moi beaucoup plus explicite
      gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees

      1. Abolition_de_la_monnaie - jeu 11 Fév 21 à 18 h 35

        En fait, je comprends mieux cette continuelle montée malgré le plateau des réanimations, en prenant en compte un paramètre que je ne prenais pas assez en compte : le taux de mortalité en réanimation (qui est finalement assez important pour ne pas dire très important lorsqu'on parle de "soins").
        Vous l'aviez expliqué mais pas en ces termes et je n'ai pas conscientisé.
        De même avec ces courbes, ce qui fait qu'on est sur un plateau de 2ème vague (en réa) c'est en partie les retours à la maison mais aussi les décès qui remplacent les arrivées. Nous sommes sur un "plateau" mais ce terme ne veut rien dire car le seul plateau qui vaille pour montrer que la société "va mieux", c'est un plateau comme à la 1ère vague (à 15/30 personnes - voir zéro) et non à un plateau comme actuellement où on est entre 300/400 soit 10 à 26 fois plus).
        Bref, merci encore pour vos réponses, elles ont créé le doute qui m'a permis d'avancer 🙂

        1. Pije - jeu 11 Fév 21 à 19 h 06

          Ouf finalement on y est arrivé

          Comme souvent les informations montrent la face négative des choses et ne mentionnent que les décès dans le cas.
          Pourtant si on regarde les chiffres pour la région AURA il y a 4 fois plus de retours au domicile que de décès suite à une hospitalisation.

        2. Pije - lun 15 Fév 21 à 9 h 09

          Je recopie mon commentaire en attente de modération depuis le 11/02 à 19h06

          Ouf finalement on y est arrivé

          Comme souvent les informations montrent la face négative des choses et ne mentionnent que les décès dans le cas.
          Pourtant si on regarde les chiffres pour la région AURA il y a 4 fois plus de retours au domicile que de décès suite à une hospitalisation.

          1. Abolition_de_la_monnaie - lun 15 Fév 21 à 10 h 00

            Mon souci était plutôt de comprendre qu'un "plateau" n'était pas égal à un autre "plateau". Et non les retours au domicile.
            Bref.
            Et vous trouvez que 4 fois plus de retours que de décès (c'est à dire 1 chance sur 5 de ne pas en sortir) est rassurant ?
            Soit, ça laisse des chances mais bon...
            On verra avec certains variants qui apparemment s'en prennent plus aux jeunes... 🙁

          2. Pije - lun 15 Fév 21 à 11 h 13

            Certes on peut toujours espérer mieux en terme de chiffre mais il me semble important de dire que le travail de tous les soignants donnent aussi des résultats positifs.

  3. JANUS - jeu 11 Fév 21 à 13 h 54

    "L'humanité doit quitter ce système économique primitif et passer au stade suivant" "C'est notre projet" Jupiter

    1. Abolition_de_la_monnaie - jeu 11 Fév 21 à 14 h 28

      Vous comparez quoi à quoi ?
      Le projet de Monsieur Macron, issu du milieu bancaire, dont le mot d'ordre est d'être "économiquement réaliste, c'est à dire faire passer l'économie monétaire avant toute choses", hégémonique,

      avec le projet des postmonétaires qui ne sont "rien du tout" par rapport à la "Machine Macron" ?
      🙂

      A moins que ce soit le mot "projet" qui pose problème ? Avez-vous des projets dans la vie ? Sont-ils du côté du fric ou des anti-fric ? Autre ?
      (évidemment ce commentaire est pour répondre au vôtre qui n'a rien à voir avec le sujet de l'article)

    2. Abolition_de_la_monnaie - lun 15 Fév 21 à 9 h 56

      jeu 11 Fév 21 à 14 h 28

      Votre commentaire est en attente de modération.

      Vous comparez quoi à quoi ?
      Le projet de Monsieur Macron, issu du milieu bancaire, dont le mot d'ordre est d'être "économiquement réaliste, c'est à dire faire passer l'économie monétaire avant toute choses", hégémonique,

      avec le projet des postmonétaires qui ne sont "rien du tout" par rapport à la "Machine Macron" ?
      🙂

      A moins que ce soit le mot "projet" qui pose problème ? Avez-vous des projets dans la vie ? Sont-ils du côté du fric ou des anti-fric ? Autre ?
      (évidemment ce commentaire est pour répondre au vôtre qui n'a rien à voir avec le sujet de l'article)

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut