(Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

Coronavirus : à Lyon, les bars devront fermer à 22h dès lundi dans les 59 communes de la Métropole

Le Ministre de la Santé a annoncé, mercredi, une série de nouvelles mesures pour tenter d'enrayer l'épidémie de coronavirus à Lyon et dans sa Métropole. Dans toute la Métropole de Lyon, les bars devront fermer au maximum à 22h dès lundi. Toutes les salles de sports de la Métropole devront aussi fermer d'ici lundi.

Les questions fusent depuis mercredi soir. Un bar doit-il fermer aussi à Oullins ? A Villefranche-sur-Saône ? A Givors ? A Fontaines-sur-Saône ?

La Métropole de Lyon a été placée en zone d'alerte renforcée, "rouge renforcée" mercredi soir. Pas que Lyon. Toute la Métropole de Lyon. Mais pas le reste du département du Rhône, qui reste lui "uniquement" en rouge.

Sont placées en zone d'alerte renforcée les zones où le virus circule très fortement avec un impact sur le système de santé et touche les personnes fragiles.

Toutes les salles de sport doivent fermer dans la Métropole de Lyon

Ainsi, à Lyon, à Villeurbanne, à Oullins, à Vénissieux et dans toutes les communes de la Métropole de Lyon (zone d'alerte renforcée) :

  • les bars devront fermer au maximum à 22h dès lundi 28 septembre. 22h maximum car le Préfet du Rhône peut décider, d'ici-là, de les fermer plus tôt.
  • les salles de sport sont fermées dès lundi 28 septembre
  • les gymnases doivent aussi fermer dès lundi 28 septembre
  • fermeture aussi des espaces confinés où le port du masque est impossible, voire a minima complexe, et qui sont des lieux de contamination importants dès lundi
  • fermeture de toutes les salles des fêtes et salles polyvalentes pour les activités festives et les activités associatives dès lundi.
  • abaissement de la jauge des rassemblements à 1 000 personnes
  • interdiction de plus de 10 personnes rassemblées dans les parcs ou sur les Berges

Des mesures qui s'appliquent pour l'instant, pour 15 jours.

Le reste du département du Rhône, lui, reste en zone rouge, en zone de circulation active du virus. Mais les bars, les salles de sports, les gymnases, peuvent rester ouverts dans le reste du département du Rhône. Dans toutes les communes qui ne sont pas dans la Métropole de Lyon.

3 commentaires
  1. Momifietoi - jeu 24 Sep 20 à 11 h 18

    Alors qu'un protocole sanitaire a été mis en place pour les sports en intérieur, on décide illico de fermer les salles... mais heureusement à la place, on pourra toujours aller boire dans un bar jusqu'à 22h...

    Et dire que je viens de mettre plus de 250 € (cotisation et matériel) pour la reprise de mon activité sportive, et déjà le championnat qui risque d'être arrété...
    Ah que j'ai été naif, vive les dindons... 🙂

  2. Valmax - jeu 24 Sep 20 à 12 h 06

    Fermer les gymnases ??? Une mesure complètement irréfléchie !!! Les instances politiques savent-elles que dans les associations et clubs sportifs , on n'enseigne pas seulement des techniques sportives. Les entraîneurs, les coachs, les bénévoles et les professionnels ont à coeur d'enseigner la discipline, le respect des autres et celui des réglements. Qu'ils se rendent dans un gymnase pour vérifier la mise en oeuvre de mesures rigoureuses qui ont été prises par les fédérations sportives afin d'éviter la propagation du virus. Qu'ils observent la surveillance des responsables à l'interieur comme à l'extérieur des gymnases afin qu'il n'y ait aucun rassemblement ! Peut-on en dire autant devant les collèges et les lycées ??? Nous avons tous constaté que les enfants, les ados, une fois les 50 mètres autour des établissements scolaires dépassés, se regroupent la plupart du temps sans masque et bien sûr, sans distanciation !!!! Chercher l'erreur !!! Nos enfants et nos ados seront désoeuvrés et gagnés par l'ennui qui est la source de bien des déviations !

  3. Marc LOGIER - jeu 24 Sep 20 à 13 h 10

    Absurdité et cynisme de la préfecture: mesure contre les bars mais pas pour les restaurants? ben voyons, il ne s'agit pas de se fâcher avec les piliers de la gastronomie lyonnaise sinon ils auraient eu affaire à une bronca comme à Marseille, pas fous les politiques! sauf que généralement on reste plus longtemps dans un restaurant que dans un café ce qui prouve bien l'inanité de la mesure et la ségrégation dont il est fait preuve ici. Anéantir les petits commerces de bistrotiers ne les dérange pas d'autant moins que c'est aussi fait pour éviter que les gens se regroupent et communiquent entre eux. Alors que les restaurants surtout étoilés pour que les stars du foot ou de la politique trouvent asile bien confortablement et sans être ennuyés sont protégés. Ecoeurant vraiment écoeurant!

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut
Pub Akcelo