Chateaubriand de boeuf cuit à la braise, pommes de terre croustillantes, sauce béarnaise @Antoine Merlet
Article payant

Coronavirus à Lyon : pour les restaurants, c'est le grand vertige

Fermés depuis le 15 mars et dans l’attente anxieuse d’une date de rouverture, à ce jour indéterminée, les restaurants de Lyon rongent leur frein et s’organisent.

Assis à une table, cerclée entre deux parois de film acétate transparent, les clients scannent un QR code via leur smartphone pour découvrir le menu du jour. Un serveur ganté et masqué vient prendre la commande. De sa cuisine ouverte, le chef, lui aussi masqué, passe une tête, visière sur les yeux. Une scène surréaliste ? Non. Le quotidien des restaurants de l’après. "La rouverture des restaurants se fera à l’aune de notre faculté à donner des garanties en matière de barrières sanitaires", explique Laurent Duc, président de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (UMIH).Du protocole sanitaire, présenté fin avril au gouvernement par le président du groupe Accor au nom de la filière CHR (cafés, hôtels, restaurants), quelques pistes ont été évoquées : espacement des tables d’un mètre, réservations limitées à huit personnes, obligation pour les personnels de salle de se laver les mains toutes les trente minutes.

Il vous reste 90 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

à lire également
Après un week-end où les chiffes autour de l'épidémie de coronavirus COVID-19 n'ont pas été mis à jour, ce lundi 29 juin montre une importante baisse des hospitalisations dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.  
Faire défiler vers le haut