Pharmacie ©Photo by Pascal GUYOT / AFP

Coronavirus et confinement : à Lyon, les pharmacies au secours des femmes battues

Les violences conjugales ont explosé depuis le début du confinement. Lyon va mettre en place un dispositif d'accueil pour les victimes de violences au sein des pharmacies.

Un certain nombre d'indicateurs laissent "penser qu’il y aurait une recrudescence des violences conjugales" depuis le début du confinement, a expliqué ce dimanche la secrétaire d’État à l’Égalité femmes-hommes Marlène Schiappa sur Europe 1.

"Nous observons qu’il y a +32 % de signalements de violences conjugales en zone gendarmerie en une semaine et +36 % dans la zone de la préfecture de police de Paris en une semaine également", a ajouté la Ministre.

Un dispositif sera mis en place au sein des pharmacies lyonnaises

Comme l'a annoncé jeudi soir le Ministre de l'Intérieur, Lyon va mettre en place un dispositif d'accueil pour les victimes de violences au sein des pharmacies. Même pendant le confinement.

"Conformément à ce qui a été annoncé par le Ministre de L’intérieur jeudi 26 mars, un dispositif sera mis en place au sein des pharmacies. Les victimes de violences pourront ainsi donner l’alerte via leur pharmacien. Des consignes seront également données aux forces de l’ordre pour qu’elles puissent intervenir en urgence", explique dans un communiqué la ville de Lyon.

Retrouvez toutes les informations en direct à Lyon ici.

Faire défiler vers le haut