Service de réanimation de l’hôpital de la Croix-Rousse des Hospices Civils de Lyon (Lyon 4e). @Lionel De Souza _ avril 2020

Coronavirus : la pression remonte à Lyon, de nouveaux lits de réanimation vont être "armés"

Les Hospices civils de Lyon vont "armer" de nouveaux lits de soins critiques. "Compte-tenu du nombre croissant de patients admis", expliquent les HCL.

Le nombre de nouveaux cas de covid-19 est en forte hausse à Lyon ces 10 derniers jours (lire notre décryptage ici).

Pour l'instant, pas d'explosion de nouvelles entrées à l'hôpital, mais il y a toujours un décalage entre le moment de la contamination, celui du test positif et l'entrée à l'hôpital, environ 10 ou 15 jours plus tard. Toutefois, "compte-tenu du nombre croissant de patients admis et de la pression qui s’accroit en réanimation, l’établissement s’apprête sous quelques heures à ouvrir de nouveaux lits de soins critiques", expliquent les Hospices civils de Lyon ce mardi.

Une quinzaine de lits de réanimation supplémentaires

Cela représente une quinzaine de lits supplémentaires. Actuellement, 178 lits de réanimation sont "armés" dans les HCL, contre 139 en temps normal. Sur ces 178 lits "armés", 95 % sont occupés, dont 50 % par des patients covid-19.

Au plus fort de la 2e vague, courant novembre, près de 300 lits de réanimation avaient été "armés" dans les HCL, le maximum possible dans les HCL, en déprogrammant toutes les opérations non urgentes et en réorganisant les services. Pour éviter la saturation, de nombreux patients de Lyon avaient été transférés, au mois de novembre, vers Bordeaux, Nantes et d'autres régions moins touchées.

Lire aussi : Coronavirus : forte dégradation à Lyon et dans le Rhône, le point dans les 12 départements de la région ce mardi

 

Faire défiler vers le haut