Coronavirus : le port du masque bientôt obligatoire dans certaines rues de Lyon ?

Le port du masque est désormais obligatoire, dans l'espace public, dans certaines rues de Paris, de Marseille, de Lille, de Nice ou encore d'Annecy. Mais pas encore de Lyon. Cela pourrait rapidement évoluer. Jean Castex, le Premier Ministre, veut étendre le plus possible l'obligation de porter le masque dans les lieux publics ouverts.

Le nombre de cas de coronavirus augmente en France ces derniers jours. Assez sensiblement dans certains départements. La peur autour de l'arrivée d'une deuxième vague s'intensifie.

Depuis le 20 juillet, le port du masque est devenu obligatoire dans les lieux publics clos en France. Mais désormais, les préfets peuvent rendre le port du masque aussi obligatoire dans les lieux publics ouverts. En fonction de la situation locale.

C'est déjà le cas à Paris, Marseille, Nice, Lille ou Annecy notamment

Ainsi, le port du masque est désormais obligatoire dans certaines rues de Paris, de Marseille, de Lille, de Nice ou encore d'Annecy. Mais pas encore de Lyon.

Cela pourrait rapidement évoluer. "Je vais demander aux préfets d'étendre le plus possible l'obligation du port du masque dans les lieux publics ouverts", a expliqué ce mardi après-midi Jean Castex, le Premier Ministre.

Le Premier Ministre veut aller au-delà

"Dans 330 communes, cette obligation a été édictée. Il nous faut aller au-delà, et telle est l'instruction émise aux préfets", a-t-il poursuivi.

"Dans la vingtaine des plus grandes métropoles nationales, nous allons mettre des plans d'action pour préparer une réponse à chaque scénario adapté aux réalités locales", a-t-il ajouté lors d'un point presse. Les villes de Lyon et de Villeurbanne sont notamment concernées.

Lyon n'était pas encore en alerte le 7 août mais...

Quelle situation à Lyon ? "Lyon connaît une petite intensification du nombre de cas mais n’est pas en alerte", expliquait vendredi 7 août l'adjointe à la Santé à la ville de Lyon, Céline de Laurens, dans les colonnes du Progrès. Mais c'était le 7 août.

"Nous travaillons activement avec la préfecture à cette question et nous serons prêts à appliquer un arrêté en ce sens s’il s’avère utile", assurait alors Céline de Laurens.

Lire aussi : Coronavirus à Lyon : le point sur la situation dans le Rhône ce mardi, toujours peu de cas graves à l'hôpital

3 commentaires
  1. JANUS - 11 août 2020

    On fera tout pour éviter ces rues !

    1. benplay69009 - 11 août 2020

      janus j'essai de vous répondre je suis d'accord avec vous mais mes commentaires sont constament supprimé

      mon mail: mon pseudo arobas gmail si vous voulez discuter

  2. benplay69009 - 11 août 2020

    Janus complètement d'accord mais au bout d'un moment ils va faloir s'organiser pour combatre ces apôtres de lucifer

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut