(Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

Covid-19 à Lyon : dans les stades et les salles de spectacles, la jauge pourrait finalement être revue

Quelques jours après l’annonce du retour des jauges en intérieur et en extérieur, le gouvernement pourrait être contraint de revoir sa copie, suite à l’adoption, mercredi 29 décembre, d’un amendement par les députés visant à établir des jauges proportionnelles à la capacité des enceintes.

Annoncé lundi 27 décembre par le Premier ministre, le retour des jauges dans les stades en extérieur, à 5 000 personnes, et dans les salles en intérieur, à 2 000, avait suscité l’émoi des acteurs du sport et de la culture. En effet, nombreux sont ceux qui s’interrogent sur la logique derrière l’instauration de cette jauge, un stade de 5 000 places ou moins pouvant ainsi accueillir la totalité de son public, quand, dans certains cas, 5000 spectateurs pourraient se retrouver regroupés dans une enceinte de plus de 50 000 places. 

Lire aussi : Covid-19 : avec le retour des jauges, l’Asvel évalue ses pertes à plus de 100 000 euros

Désireux d’établir un système plus juste et proportionnel à la capacité des enceintes sportives, "une question de bon sens" selon lui, le député (LREM) Sacha Houlié a déposé mercredi 29 décembre un amendement au projet de loi du gouvernement "renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire et modifiant le code de la santé publique". La proposition portée par l’élu de la Vienne, notamment, a été adoptée par la commission des lois, qui est ainsi allée contre l’avis du rapporteur LREM. 

Rien n'est encore acté

Cependant, à moins d’une semaine de l’entrée en vigueur pour trois semaines des nouvelles restrictions annoncées par le gouvernement, pour le 3 janvier, le temps presse et rien n'est encore acté alors que le projet de loi doit être examiné par le Parlement, qui pourrait l'accepter ou le rejeter. Un amendement similaire à celui de Sacha Houlié devrait également être déposé au sénat par l'élu LR de l’Isère, Michel Savin. 

Comme son homologue de l’Assemblée, M. Savin en appelle dans un communiqué au "bon sens" pour adapter "les règles aux situations locales, et aux capacités d'accueil des équipements". Le président du groupe Pratiques sportives et grands évènements sportifs estime qu’"encore une fois, nous allons nous retrouver dans les grands équipements avec l’ensemble des spectateurs dans une même tribune, ce qui ne limitera pas les contacts. Il serait plus logique de réfléchir en termes de jauge, tout en ouvrant les stades dans leur intégralité". 

Si le choix de la proportionnalité dans les enceintes sportives et non de la valeur absolue venait a être adopté, du côté du LOU rugby à Lyon on se tient prêt. Au détour d’un entretien mardi 28 décembre, le président du club de Top 14 et vice-président de la Ligue Nationale de Rugby (LNR), Yann Roubert, nous confiait ainsi être "évidement à disposition [du gouvernement, NDLR] pour travailler sur une proportionnalité. On s’adaptera quoi qu’il en soit et on sera des partenaires responsables".

Lire aussi : Covid-19 à Lyon  : retour des jauges, choisir les supporters est un "crève-coeur" pour le LOU rugby

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut