Le centre de vaccination de Lyon au palais des sports à Gerland © Antoine Merlet

Covid-19 : à Lyon, l'épidémie est en très net recul, décryptage

Les contaminations continuent de très fortement baisser à Lyon et dans le département du Rhône. La baisse est claire depuis un mois.

A Lyon, quelle est la situation ? La circulation du virus à l'instant t sur un territoire se mesure grâce au taux d'incidence. C'est un indicateur clé. Le taux d'incidence détermine le nombre de cas positifs sur les 7 derniers jours pour 100 000 habitants. Sur une semaine glissante. C'est un très bon moyen de mesurer le degré de circulation du virus, à un instant t, sur un territoire.

7 fois moins de cas de covid-19 aujourd'hui qu'il y a un mois à Lyon.

Dans le département du Rhône, d'après les derniers chiffres stabilisés au vendredi 18 février, le taux d'incidence est de 632 (les données prennent donc en compte la période entre le samedi 12 février et le vendredi 18 février). Ce taux était de 4 655 au pic le vendredi 21 janvier. En résumé, il y a 7 fois moins de cas de covid-19 aujourd'hui qu'il y a un mois.

Le point ci-dessous en graphique (pour le Rhône, il s'agit de la courbe rouge)

L'évolution du taux d'incidence dans le département du Rhône depuis le début de l'épidémie. Source : Santé publique France.

Pendant plusieurs jours, la baisse des contaminations ne se retranscrivait pas à l'hôpital. Il y a toujours un décalage entre le pic des contaminations et le pic des hospitalisations. Enfin, ça baisse aussi dans les hôpitaux de la région depuis une dizaine de jours.

Dans les HCL (Hospices civils de Lyon), 492 patients sont hospitalisés pour covid-19 d'après un dernier point ce mardi 15 février 2022. Contre 558 une semaine auparavant. Dans l'ensemble du territoire du Rhône, 1097 patients sont hospitalisés des suites du covid-19 (contre 1233 une semaine auparavant).

50 personnes était en réanimation des suites du covid-19 dans les HCL mardi 15 février, contre 63 une semaine plus tôt.

L'évolution du nombre de patients hospitalisés dans les HCL, à Lyon, depuis le début de l'épidémie.
Source : HCL

---
POUR ALLER PLUS LOIN

Dr Sophie Trouillet-Assant, chercheuse aux Hospices Civils de Lyon (HCL) et et au Centre International de Recherche en Infectiologie (CIRI) de Lyon, était l'invitée de la quotidienne de Lyon Capitale le 10 février 2022. La chercheuse est spécialisée dans les travaux sur le covid long.

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut