(Photo by GUILLAUME SOUVANT / AFP)

Covid-19 : à Lyon, le pic est bien passé, mais les contaminations restent élevées (graphique)

Le reflux se poursuit au niveau du taux d'incidence à Lyon et dans le Rhône. Même si cet indicateur est en baisse, le nombre de contaminations dans le département reste très élevé ce mercredi 9 février. Le point complet.

La circulation du virus est toujours aussi importante à Lyon et dans le Rhône depuis la reprise épidémique. Toutefois, d'après les nouvelles données de Santé Publique France, le taux d'incidence dans le département a entamé une baisse considérable des contaminations ces derniers jours.

Lire aussi : Covid-19 dans le Rhône : les contaminations baissent mais pas les hospitalisations

Le taux d'incidence est un indicateur clé, capable de déterminer le nombre de cas positifs sur une semaine glissante pour 100 000 habitants. Il se base sur des indicateurs de surveillance virologique, dont l’objectif est de remonter les données de tests (RT-PCR) réalisés par l’ensemble des laboratoires de ville et autres établissements hospitaliers, ainsi que les tests antigéniques réalisés par les laboratoires, les pharmaciens, les médecins et les infirmiers.

Un pic du taux d'incidence le 21 janvier

Dans le département du Rhône, d'après les derniers chiffres stabilisés au samedi 5 février, le taux d'incidence est de 2 186 (les données prennent donc en compte la période entre le dimanche 30 janvier et le samedi 5 février). Ce taux est toujours très élevé mais la tendance est à la baisse depuis une semaine. Il était de 4 655 au pic le vendredi 21 janvier.

Source : Santé Publique France
Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut