Grégory Doucet, le nouveau maire de Lyon © Antoine Merlet

Coronavirus à Lyon : Grégory Doucet veut une Fête des Lumières adaptée

Grégory Doucet a réagi vendredi soir aux mesures annoncées par Olivier Véran. "Très étonné" par ces annonces, il propose d'adapter la fête des lumières.

Au micro de Paul Satis pour Dimanche en Politique, diffusé sur France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, le maire de Lyon a réagi à l'annonce de la fermeture des bars et restaurants à 22 heures. Il considère que cette décision pourrait "aggraver la dissémination du virus".

D'autre part, il précise vouloir une fête des lumières "adaptée" à une jauge de 5.000 personnes au même endroit, et au même moment. A contrario, le préfet de région Pascal Mailhos a déclaré récemment : "Les conditions (sanitaires) aujourd'hui ne sont pas réunies pour la fête des lumières".

Grégory Doucet explique qu'il souhaite une fête pour rendre hommage aux soignants, "avec des lumignons sur le rebord de nos fenêtres". Ce projet sera étudié en détail la semaine prochaine, avec une décision finale qui devrait tomber à la mi-novembre.

Augmenter les effectifs de police

Dans un autre registre, il assure vouloir augmenter les effectifs de la police municipale. "Il y a des sites et des territoires dans la ville qui nécessitent une présence policière beaucoup plus importante, pour que l'on puisse prévenir les incivilités ou des actes de délinquance", précise le premier édile.

Après avoir demandé 200 policiers supplémentaires, il indique, toujours au micro de France 3, être en attente d'une réponse du ministre de l'Intérieur.

4 commentaires
  1. benplay69009 - sam 26 Sep 20 à 19 h 10

    Moi je vais mettre des lumignons pour Marie en aucun cas pour vous et vos apôtre du diable bande de suppôts de satan

  2. val - dim 27 Sep 20 à 10 h 15

    Greg c'est pas un peu commercial la fête des lumières ?

  3. Sebast - dim 27 Sep 20 à 12 h 32

    Des lumignons sur le rebord des fenêtres en honneur aux soignants, (infirmières, médecins, aides soignants.....) oui mais pas que, n'oublions pas nos pompiers et agents des forces de l'ordre !

  4. JANUS - dim 27 Sep 20 à 17 h 04

    Un jour, ce cadre parisien retournera à ses fonctions humanitaires au Népal ou aux Philippines...par exemple !

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut
Pub Akcelo