La reconnaissance de catastrophe naturelle pour la sécheresse à été reconnu ce 31 mars pour la commune de Jons.
Image d’illustration : LC

Dans la Drôme, la sécheresse commence à se faire ressentir, l'alerte déclenchée

La préfète de la Drôme a placé le département en vigilance sécheresse alors qu'aucune goutte de pluie n'est attendue cette semaine. Le manque de précipitations ces derniers mois a fortement impacté les réserves d'eaux souterraines.

La Drôme s'apprête déjà à vivre une saison bien sèche. Alors que les dernières semaines ont été marquées par un déficit important de pluie, les réserves d'eaux superficielles et souterraines commencent à manquer.

À l'issue d'un comité spécialement dédié aux "Ressources en Eau", la préfète de la Drôme a pris la décision de placer le département en alerte sécheresse, excepté pour les secteurs Rhône, Valloire et Royans-Vercors.

Ainsi, dans un communiqué, la préfecture assure qu'il est "impératif et urgent que l'ensemble des usagers de l'eau mette en œuvre, dès à présent, des pratiques économes en matière de consommation d'eau afin de retarder au maximum l'obligation de prendre des mesures plus drastiques".

Des interdictions mises en place

Plusieurs interdictions sont alors mises en place par la préfecture du département.

  • La mise en place des tours d’eau prévus pour l’irrigation agricole et des plans d’économies d’eau pour les entreprises consommatrices d’eau ;
  • L’interdiction d’arroser les pelouses, espaces verts et sportifs de toute nature de 9h00 à 20h00 ;
  • l’interdiction de laver les véhicules hors des stations de lavage, à l’exception des obligations réglementaires (véhicules sanitaires ou alimentaires), techniques (bétonnières…) et liées à la sécurité ;
  • L’interdiction de remplir les piscines ;
  • L'interdiction de remise à niveau des piscines entre 18h00 et 9h00 du matin ;
  • L’interdiction de laver à l’eau les voiries, terrasses et façades ;
  • La fermeture des fontaines sauf celles fonctionnant en circuit fermé.

Les maires des communes concernées sont invités à mettre en place des dispositifs de contrôle de ces interdictions.

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut